•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des insultes racistes entendues lors du derby entre Chelsea et Tottenham

Ils pointent leurs index vers une section du stade.

Le capitaine Cesar Azpilicueta (à droite) a indiqué à l'arbitre Anthony Taylor (au centre) d'où provenaient les insultes racistes au stade de Tottenham.

Photo : Getty Images / AFP/ADRIAN DENNIS

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le protocole de la FIFA contre la discrimination a été mis en œuvre pour la première fois dans un match de Premier League anglaise, dimanche : trois annonces ont été diffusées dans le stade après qu’Antonio Rudiger eut visiblement été victime d’insultes racistes pendant le derby londonien entre Tottenham et Chelsea.

Les annonces sont survenues en deuxième mi-temps, après l’expulsion de l’attaquant de Tottenham Son Heung-min pour avoir donné un coup de pied au torse de Rudiger, défenseur central de Chelsea, à la 62e minute.

Rudiger, qui est noir, a porté ses mains à ses aisselles pour indiquer avoir entendu des cris de singe à la 63e minute.

La troisième annonce a été diffusée dans les arrêts de jeu. Selon le protocole, le match aurait alors dû être arrêté définitivement.

Après la rencontre, Tottenham a publié un communiqué pour confirmer que le club ferait enquête.

« Nous communiquerons notamment avec Chelsea et ses joueurs pour recueillir leurs observations, peut-on y lire. Toute forme de racisme est absolument inacceptable, et nous ne tolérerons pas de tels comportements dans notre stade. Nous prenons ces allégations très au sérieux, et nous prendrons les plus strictes mesures possible envers toute personne qui aurait commis de tels agissements, dont l'interdiction de stade. »

Selon le capitaine de Chelsea, Cesar Azpilicueta, Rudiger lui a affirmé avoir entendu des « chants racistes » qui lui étaient destinés dans la foule.

« Tony est venu me voir pour me dire qu’il avait entendu des chants racistes envers lui, alors j’en ai parlé à l’arbitre, a raconté Azpilicueta. Ce genre de comportement nous inquiète beaucoup. »

« Nous devons faire cesser cela tous ensemble, a-t-il poursuivi. J’espère que nous arriverons à clarifier cette situation et à enrayer ce fléau dès que possible. C’est un problème non seulement dans le soccer, mais aussi dans la vie en général. »

La deuxième étape du protocole de la FIFA est une annonce suivie d’une interruption temporaire du match et du renvoi des joueurs au vestiaire. La troisième est l’interruption définitive de la rencontre.

« J’ai vu l’arbitre suivre le protocole, a indiqué l’entraîneur de Tottenham José Mourinho. Il est venu voir Andre Marriner [le quatrième officiel], il est venu me voir, il est venu voir [l’entraîneur de Chelsea] Frank Lampard et il nous a expliqué ce qui se passait. »

L’incident a assombri une performance aboutie de Chelsea dans une victoire de 2-0 qui lui a permis de consolider son 4e rang en Premier League.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !