•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dopage : le Canada perd sa place au saut d’obstacles par équipe à Tokyo

Elle réalise un saut avec sa monture.

Nicole Walker

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Fédération équestre internationale (FEI) a annoncé mardi que la qualification du Canada à l’épreuve de saut d’obstacles était annulée en raison du contrôle positif de la cavalière Nicole Walker aux Jeux panaméricains.

Walker, d'Aurora en Ontario, a décidé de porter sa cause en appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Elle dit avoir ingéré de façon involontaire un métabolite de la cocaïne en buvant du thé de coca pendant les Jeux panaméricains, à Lima, au Pérou.

Walker a subi un test positif pour de la benzoylecgonine, dans un échantillon prélevé le jour de la finale par équipe, le 7 août.

Dans une déclaration officielle, la cavalière affirme que l'équipe canadienne mérite le droit d'aller aux Jeux olympiques. Elle ajoute que sa priorité immédiate est de continuer de se battre pour l'équipe équestre du Canada.

L'athlète de 26 ans avait terminé au 4e rang lors de l'épreuve individuelle. Elle avait ensuite aidé le pays à se qualifier pour les Jeux de 2020 avec une autre 4e place dans l'épreuve par équipe en compagnie d'Eryn Ballard, de Lisa Carlsen et de Mario Deslauriers.

Les Jeux panaméricains représentaient la dernière occasion pour le Canada de se qualifier pour Tokyo. L'équipe avait besoin de terminer parmi les quatre premiers pour faire partie d'un groupe de 20 pays qui allaient batailler pour une médaille d'or olympique par équipe en 2020.

Walker a demandé une audience devant la Commission de discipline de Panam Sports le 4 décembre. Celle-ci a disqualifié ses scores, a précisé la FEI dans un communiqué.

En saut d'obstacles par équipe, le score le plus bas parmi quatre cavaliers est exclu du total final. Les scores de Walker ont ainsi été remplacés par ceux de Carlsen. Ce faisant, le Canada a chuté de la 4e à la 7e place et l'Argentine est passée du 5e au 4e échelon, obtenant ainsi le dernier laissez-passer olympique disponible.

Si l'appel de Walker au TAS est rejeté, le Canada ne pourra envoyer qu'un seul participant à Tokyo dans l'épreuve individuelle.

Dans un communiqué, Canada Équestre s'est dit solidaire de la démarche de Walker.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !