•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maltais, Weidemann et Blondin sur le podium à la poursuite par équipe

Elles célèbrent leur victoire sur le podium.

Valérie Maltais, Isabelle Weidemann et Ivanie Blondin

Photo : Associated Press / Toru Hanai

Radio-Canada

Ivanie Blondin, Isabelle Weidemann et Valérie Maltais ont remporté l’argent à la poursuite par équipe de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Nagano, au Japon, dimanche.

Les deux patineuses d’Ottawa et leur collègue saguenéenne ont enregistré un temps de 2 min 57 s 811/1000, à 1,44 s des gagnantes japonaises. C’est une troisième médaille dans cette épreuve pour le trio, qui a gagné le bronze en Pologne avant de triompher, la semaine dernière, au Kazakhstan.

Cette 2e place fait en sorte que les Canadiennes termineront la saison au 1er rang du classement général de la poursuite.

« On a amélioré des trucs à chaque poursuite qu’on a faite cette saison. Et je pense qu’aujourd’hui, on a su bien mettre tout ça en pratique. Il y a encore des petits détails qu'il faudrait peaufiner : notre départ et les échanges, qu'il faudrait un peu mieux synchroniser. Mais en général, on a vraiment fait une bonne course. On a donné le maximum possible aujourd’hui. On n’était pas loin des Japonaises, et on voit déjà que ce sera possible de les battre aux Championnats du monde », a dit Maltais

Pour Blondin, c’est un week-end quasi parfait. L’Ottavienne a gagné l’or au départ groupé, vendredi, et au 3000 m, samedi. Elle a gagné 10 médailles jusqu’ici cette saison, dont 6 d’or, dans 5 types d’épreuves.

Weidemann, pour sa part, termine le week-end avec deux médailles. Elle a remporté le bronze, samedi, au 3000 m.

« Je suis vraiment contente de nos résultats aujourd'hui. Je pense que ça montre que nous avons fait preuve de constance durant la saison de la Coupe du monde, et que notre équipe est solide », a affirmé Weidemann.

« J'étais un peu déçue de ma course hier, même si j'ai obtenu la médaille de bronze. J'espérais terminer un peu plus près de la première place. J'ai beaucoup de travail à faire dans les deux prochains mois menant aux dernières Coupes du monde et aux Championnats du monde. Je suis contente de retourner à la maison et de pouvoir m'entraîner dans le but de peaufiner les quelques petits détails qui feront la différence », a-t-elle ajouté.

Les patineuses russes ont complété le podium, à plus de 6 s des Japonaises.

Au 1000 m, le Canadien Laurent Dubreuil a tout juste raté le podium et a fini 4e.

Dubreuil a réalisé un temps de 1:09,116, à 0,66 s du vainqueur, le Russe Pavel Kulizhnikov, qui a établi un record de piste en 1:08,454. Les Néerlandais Kai Verbij (1:08,676) et Hein Otterspeer (1:08,956) sont montés sur le podium devant le patineur de Lévis.

« Je suis super satisfait de ma course. Mon dos n’a pas été top de la semaine, mais c’était de mieux en mieux chaque jour. Je savais que mes jambes seraient là, c’était juste une question de savoir si le dos allait assez bien bouger. L'exécution de ma course a été pas mal parfaite, ce qui m’a donné le meilleur résultat de ma carrière. J'ai confiance de pouvoir me battre pour des médailles aux Championnats du monde en février », a expliqué Dubreuil­.

L’autre Canadien en lice dans cette épreuve, David La Rue, a pris le 13e rang en 1:09,967.

Leur compatriote Ted-Jan Bloemen a lui aussi conclu sa course au pied du podium.

Bloemen a parcouru les 5000 m en 6:20,029, à moins de quatre dixièmes du Russe Alexander Rumyantsev qui a pris le 3e rang. Un autre Russe, Danila Semerikov, a remporté l’épreuve en 6:18,605, tout juste devant le Néo-Zélandais Peter Michael (6:18,691).

Les Canadiens Jordan Belchos (6:22,315) et Graeme Fish (6:26,446) ont respectivement terminé 8e et 13e.

Enfin, au 500 m, Heather McLean (38,250), avec une 12e place, a réalisé le meilleur résultat canadien de cette épreuve qu’a gagné la Russe Angelina Golikova en 37,241 s.

Kaylin Irvine a fini 13e en 38,274 s, et Marsha Hudey a suivi au 15e échelon en 38,483 s.

La prochaine étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse se déroulera en février 2020, à Calgary, avant les mondiaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports