•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les quarts de finale attendent les Canadiennes à la Série mondiale du Cap

Elle passe le ballon.

Charity Williams a inscrit un essai pour le Canada contre la France à la Série mondiale.

Photo : AFP / RODGER BOSCH

La Presse canadienne

Les Canadiennes ont atteint les quarts de finale de la Série mondiale de rugby à 7 au Cap, en Afrique du Sud, mais elles se sont compliqué la vie avec une défaite de 14-12 contre les Françaises dans leur dernier match de la phase de groupe, samedi.

Les Bleues, qui ont surpris les Néo-Zélandaises avant de s’incliner devant les Canadiennes en quarts de finale, la semaine dernière, à Dubaï, ont pris une avance de 14-0 avec des essais de Coralie Bertrand et Séraphine Okemba.

Le Canada, finaliste à Dubaï, a tenté une remontée, mais les essais de Britt Benn et Charity Williams n’ont pas suffi. La France a ainsi gagné un 3e match seulement contre le Canada en 26 confrontations à la Série mondiale.

Gagnantes du groupe B, les Françaises (3-0-0) affronteront les Russes, qui ont pris le 3e rang du groupe A. Les Canadiennes (2-1-0), qui ont battu les Espagnoles 28-7 dans leur autre rencontre du jour, ont rendez-vous avec les Américaines (2-1-0).

Mais les gagnantes n’auront pas la tâche facile contre les Néo-Zélandaises (3-0-0), qui ont battu les représentantes de l’unifolié en finale à Dubaï, ou les Anglaises.

Les Américaines ont battu les Canadiennes dans leurs deux rencontres jusqu’ici cette saison.

Dans l’autre quart de finale, l’Australie affrontera les Fidji.

Les Canadiens, pour leur part, ont subi une défaite de 33-5 contre les Néo-Zélandais avant de battre les Gallois 17-14.

Après une 10e place à Dubaï, le Canada a pris le 3e rang de son groupe et affrontera l’Australie dans le match pour la 11e position.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !