•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le départ groupé est l'affaire des Canadiens Blondin et Belchos à Nagano

Le Canada remporte également le bronze au sprint par équipe.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Ils célèbrent leur victoire.

Ivanie Blondin et Jordan Belchos ont remporté l'or.

Photo : Associated Press / Toru Hanai

Radio-Canada

Ivanie Blondin et Jordan Belchos ont gagné les deux épreuves de départ groupé à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Nagano, au Japon, vendredi.

Une semaine après avoir récolté trois médailles d’or à la Coupe du monde de Nur-Sultan, au Kazakhstan, Blondin s’est imposée dans sa discipline de prédilection avec un temps de 8 min 26 s 440/1000, une victoire qui lui permet de décrocher son billet pour les Championnats du monde.

« J’étais vraiment confiante en entrant dans la course, et je pense que la semaine passée m’a donné beaucoup de confiance pour cette fin de semaine, a précisé Blondin. Je suis contente de la course. Il y avait beaucoup de [rebondissements] derrière moi, mais c’était une bonne course. »

C’est une deuxième victoire en trois départs groupés cette saison pour l’Ottavienne, après celle remportée à Minsk, au Bélarus. Elle a terminé 2e de l’autre en Pologne.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Ivanie Blondin en action lors de l'étape de la Coupe du monde au Kazakhstan, le 6 décembre 2019

L'or pour Blondin à Nagano

Photo : La Presse canadienne / Stas Filippov

Blondin a devancé la Japonaise Nana Takagi (8:26,570) et l’Américaine Mia Kilburg-Manganello (8:27,350). La seule autre Canadienne en lice, Valérie Maltais, a récolté des points au sprint pour prendre le 12e rang en 9:03,060 et obtenir une deuxième place pour le Canada aux mondiaux.

« J’ai un 3000 m demain. On ne sait jamais ce qui va se passer, a soutenu Blondin. Je me sens vraiment forte en ce moment. J’espère avoir une bonne course. On va voir. Pour la poursuite, la confiance est encore dans notre équipe. Je pense qu’on peut faire une bonne poursuite. J’espère être encore sur le podium. »

Belchos, pour sa part, a réussi un temps de 7:53,990 pour cette victoire, la première de sa carrière au départ groupé. L’Américain Joey Mantia (7:54,670) a pris le 2e rang, suivi du Belge Bart Swings (7:54,820).

« C’est tellement difficile de prévoir ce qui va se passer dans un départ groupé, a souligné Belchos. J’ai établi un petit plan, et je me suis dit que je ferais confiance au plan si ça se passait bien. J’ai voulu attendre le bon moment pour attaquer, et c’est ce que j’ai fait. J’ai pu m’échapper ainsi. »

Antoine Gélinas-Beaulieu a fini 14e en 7:57,710.

Le bronze en équipe

Au sprint par équipe, les représentants de l'unifolié ont pris la 3e position.

Alex Boisvert-Lacroix, David La Rue et Tyson Langelaar ont parcouru la distance en 1:20,979, à 0,84 s des vainqueurs russes. Les Japonais ont conclu au 2e échelon avec un chrono de 1:20,846.

« C’était une toute nouvelle équipe avec Tyson qui s’est ajouté à nous à la dernière minute [pour prendre la place de Laurent Dubreuil et de son remplaçant désigné Antoine Gélinas-Beaulieu], a expliqué Boisvert-Lacroix. Ç’a finalement été un beau succès. Nous avons fait une belle course. J’ai dû retenir mon effort un peu au départ, car Tyson est moins sprinteur que moi. Mais finalement, l’exécution a été très bonne. »

Boisvert-Lacroix a aussi participé à une épreuve individuelle. Il s’est contenté de la 13e position au 500 m avec un temps de 35,116 s, tout juste derrière le meilleur Canadien, Laurent Dubreuil, 12e en 35,061 s. L’autre représentant de l’unifolié en lice, Gilmore Junio, a pris le 14e rang en 35,149 s.

« La médaille de bronze au sprint par équipe met un petit pansement sur ma course du 500 m, a reconnu Boisvert-Lacroix. J’ai raté mon exécution, surtout au départ. Ça m’a mis en difficulté. Je suis un sprinteur dans les 100 premiers mètres. Demain, je vais essayer de faire un meilleur départ, et le reste de ma course devrait mieux se dérouler. »

Les Canadiennes ont présenté de meilleurs résultats au 500 m. Heather Mclean (38,345 s) et Marsha Hudey (38,437 s) ont respectivement terminé 9e et 10e. Leur compatriote Kaylin Irvine (38,514 s) a abouti au 13e échelon.

La Coupe du monde de Nagano se poursuit samedi avec un autre 500 m masculin, les 1000 et 3000 m féminins ainsi que la poursuite masculine par équipe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !