•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Longue piste : Ivanie Blondin, la locomotive de l'équipe canadienne

Elle patine dans un virage.

Ivanie Blondin en action lors de l'étape de la Coupe du monde au Kazakhstan, le 6 décembre 2019

Photo : La Presse canadienne / Stas Filippov

Radio-Canada

Ivanie Blondin respire la confiance à l’aube de la quatrième étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste, ce week-end à Nagano, au Japon. Le succès lui colle à la peau.

Les médailles s’accumulent dans ses distances de prédilections, les 3000 et 5000 m, dans la poursuite par équipe, et bien sûr, dans sa discipline forte, le départ groupé. En plus, le week-end dernier au Kazakhstan, elle a remporté l’or pour la première fois de sa carrière au 1500 m.

Selon ses points au classement de cette distance, Blondin aurait dû être dans le groupe B, mais en raison d’un forfait, elle s’est retrouvée dans le groupe A. Elle était du premier duo de patineuses, généralement désavantagée parce que la glace vient tout juste d’être refaite, ce qui la rend plus molle.

Je pensais que mon temps serait dans le top 5. Mais finalement, c’était le temps gagnant de la journée.

Ivanie Blondin

Les jours de compétitions étaient déjà chargés pour Blondin, ce qui explique que les distances plus courtes, le 1500 m et même le 1000 m, ne faisaient pas partie de ses priorités. Une donne qui pourrait changer. « C’est sûr que maintenant que j’ai eu une médaille d’or et que j’ai pu battre les meilleures au monde, ce sera quelque chose que l’on va regarder dans le futur », dit-elle.

Elle a d'ailleurs l’intention d’ajouter le 1500 m à son programme aux prochains Championnats du monde par distance. « Oui. C’est une chance de médaille, comme on l’a vu la semaine passée. Ça rend les choses un petit peu plus intéressantes. »

La perspective des mondiaux, qui auront lieu à Salt Lake City au mois de février, contribue au sentiment de satisfaction de Blondin depuis le début de la saison.

Si les mondiaux avaient lieu demain, je serais vraiment confiante.

Ivanie Blondin

« C’est vraiment une année excitante. J’espère que ce n’est pas seulement ce mois-ci où je performe bien, mais que ce sera la saison complète. »

Du leadership

Forte de ses bons résultats, Blondin est un peu une locomotive pour ses coéquipières, mais aussi pour toute l’équipe canadienne. Il y a une saine rivalité avec Isabelle Weidemann, qui elle aussi connaît de bons moments.

« Isabelle et moi sommes quand même assez proches. On compétitionne directement l’une contre l’autre, mais on se soutient et c’est vraiment une belle dynamique à avoir entre coéquipières », rappelle Blondin.

Selon elle, deux éléments peuvent expliquer la bonne ambiance au sein de l'équipe. Elles sont essentiellement le même groupe de femmes depuis deux ans, et elles s’entraînent maintenant aussi avec les hommes.

« La dynamique cette année est vraiment spéciale, explique-t-elle. On est comme une famille, on s'appuie et on est contentes des bons résultats de toutes les membres de l’équipe. C’est là où on a gagné en esprit d’équipe [...] Tout le monde a du fun. Même si on a de moins bonnes performances, je pense que le fait qu’on puisse retourner à l’hôtel à la fin de la journée et avoir le sourire et faire des blagues, c’est un bon environnement. »

C'est sans compter que l'équipe féminine a eu la bonne idée de couper ce début de saison très loin de la maison avec un camp en Espagne.

On faisait du vélo dehors et il faisait super beau.

Ivanie Blondin

Dans ces conditions, Ivanie Blondin ne se souhaite que de la continuité pour le reste de la saison.

« J’aime ça prendre ça au jour le jour. Mais si on parle du futur, c’est sûr que mes médailles individuelles en Coupe du monde, j’aimerais ça les reproduire aux mondiaux. »

Et que les effets des bonnes performances continuent de rejaillir sur tout le groupe.

(Avec les informations de Félix St-Aubin)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports