•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Atlético Madrid et l'Atalanta Bergame complètent le tableau en Ligue des champions

Il forme la lettre T avec ses index.

Joao Felix

Photo : Getty Images / Gabriel Bouys

Radio-Canada

Un habitué et une surprise. L'Atlético Madrid et l'Atalanta Bergame, vainqueurs respectifs du Lokomotiv de Moscou (2-0) et du Shakhtar Donetsk (3-0), ont décroché mercredi les deux derniers billets disponibles en vue des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Il s'agit d'un soulagement pour l'équipe espagnole, à la peine en attaque depuis le départ d'Antoine Griezmann à Barcelone.

L'Atlético sera présent dans la phase à élimination directe et il doit cette qualification tardive à son diamant Joao Félix, arrivé à l'intersaison pour succéder au Français. Il a fait bouger les mailles du filet sur un tir de pénalité et Felipe a inscrit l'autre but.

On a essayé de bien attaquer, Joao a fait un match très important et a marqué. Il peut encore apporter un tas de choses à l'équipe. On a besoin qu'il se connecte encore mieux avec les autres attaquants, il peut le faire encore plus pour que l'on concrétise plus d'actions.

Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético Madrid

L'autre formation madrilène, le Real, a enregistré un triomphe de 3-1 contre le FC Bruges.

Triomphe historique

L'Atalanta Bergame a pour sa part signé une page d'histoire en avançant en huitièmes de finale pour une première fois grâce à des buts de Timothy Castagne, Mario Pasalic et Robin Gosens durant la seconde mi-temps.

« Je suis incapable de trouver les mots pour décrire ce sentiment incroyable et unique, déclare le capitaine Alejandro Gomez. Ça va rester à jamais dans l'histoire du club et dans l'histoire du soccer. »

Il glisse sur ses genoux.

Robin Gosens

Photo : Getty Images / Sergei Supinsky

Ce succès a permis au club italien, qui ne comptait pourtant qu'un point après quatre matchs, de décrocher la 2e place du groupe C dominé par Manchester City, tombeur du Dinamo Zagreb 4-1.

Par ailleurs, le Bayern de Munich a terminé la phase de groupe en tant que seule équipe invaincue après une victoire de 3-1 contre Tottenham.

Neymar a pour sa part touché la cible et s'est fait complice de trois autres buts pour aider le Paris Saint-Germain à l'emporter 5-0 sur Galatasaray.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !