•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiennes réussissent leur entrée à la Coupe Canada de water-polo

L'entraîneur David Paradelo donne des instructions à ses joueuses.

Les Canadiennes sont sur le bord de la piscine.

Photo : Water-Polo Canada / Diane Bekhazi

Antoine Deshaies

L’équipe nationale féminine de water-polo a amorcé la Coupe Canada du bon pied mardi, à Montréal, grâce à un gain de 11-10 sur celle des Pays-Bas.

La première de quatre rencontres disputées cette semaine à la piscine du Parc olympique était en quelque sorte un match revanche. L’été dernier, les Néerlandaises avaient éliminé les Canadiennes 5-4 en huitièmes de finale des mondiaux.

« Bien sûr qu’on avait ça en tête, confie Joëlle Bekhazi. Ça faisait très longtemps qu’on ne les avait pas battues, et ça arrive à un moment important. C’est un peu le début de notre année olympique. Je suis fière de nous. »

« Je pense que c’est notre première victoire contre elles depuis 2014, ajoute Krystina Alogbo. Elles sont les anciennes numéros deux mondiales, elles sont très fortes. Il nous reste peut-être 25 matchs avant les Jeux et ils sont tous importants. »

La formation des Pays-Bas est notamment reconnue pour les qualités athlétiques de ses joueuses qui forment l’une des équipes les plus lourdes et difficiles à affronter.

Les poloïstes canadiennes ont d’ailleurs connu un lent début de match. En fait, les visiteuses étaient en avance au pointage jusqu’au milieu du troisième quart, grâce aux quatre buts de Catharina Van Der Sloot.

Les Québécoises Alogbo et Bekhazi ont notamment assuré la réplique en attaque avec deux buts chacune. Monika Eggens a aussi trompé la vigilance de la gardienne adverse à deux reprises.

Je n’étais pas inquiet malgré notre retard. C’était notre premier match international depuis les Jeux panaméricains et on a su s’ajuster au fil du match. Nous formons une équipe qui n’abandonne pas. Je suis content parce que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas gagné un match par un écart d’un seul but.

David Paradelo, entraîneur de l'équipe féminine du Canada en water-polo

Les Canadiennes disputeront leur prochain match mercredi contre les Chinoises, avant d’affronter les Américaines, triples championnes du monde en titre, vendredi.

« On veut se servir du tournoi pour se comparer à certaines des meilleures nations du monde, explique Bekhazi. Nous jouons avec un nouveau système de jeu et on voit que ça fonctionne. On doit simplement être un peu plus constantes. »

Dans le premier match de la soirée, la Russie a aisément vaincu la Chine 20-13.

Quatre nations ont accepté l’invitation du pays hôte pour ce tournoi qui sert notamment de préparation olympique pour l’équipe nationale.

La formation canadienne est déjà qualifiée pour les Jeux de Tokyo, une première depuis les Jeux d’Athènes en 2004.

Le tournoi se déroule jusqu’à samedi à la piscine du Parc olympique. L’entrée est gratuite pour les spectateurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Water-polo

Sports