•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Boutin remporte une 4e médaille d'or au 500 m cette saison

Kim Boutin célèbre en franchissant la ligne d'arrivée de la finale du 1000 m à Montréal.

Photo : Patinage de vitesse Canada

Radio-Canada

La Canadienne Kim Boutin a remporté la médaille d'or au 500 m de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de Shanghai, en Chine, samedi.

L'athlète olympique de Sherbrooke a franchi la distance en 42,845 secondes pour s'offrir la victoire, une quatrième d'affilée sur cette distance. Elle est invaincue jusqu'ici cette saison au 500 m.

Boutin a devancé la Néerlandaise Suzanne Schulting (42,877 s) et l'Italienne Martina Valcepina (42,971 s).

Kim Boutin remporte le 500 m à Shanghai

La finale n'a toutefois pas été de tout repos pour la triple médaillée aux Jeux de Pyeongchang. Elle s’est d'abord forgé une confortable avance, puis a perdu sa concentration et a axé ses efforts sur la défense pour ne pas se faire rattraper. 

Cet espace libre faisait en sorte que les filles avaient plus de place pour prendre de la vitesse. J’étais stressée et je n’ai pas vraiment patiné lors des deux derniers tours. J’appréhendais surtout l’arrivée des autres.

Kim Boutin, patineuse de vitesse sur courte piste

La patineuse québécoise a décroché sept victoires individuelles depuis le début de la saison. Elle s'est hissée à six occasions sur la plus haute marche du podium et une fois sur la deuxième.

« Je ne m’attendais pas à ça du tout. Mon entraînement paraît surtout sur mes deux premiers tours, où je maintiens mon côté technique. C’est plus difficile par la suite, mais c’est encourageant d’avoir autant de bons résultats en sachant que j’ai encore beaucoup de choses à améliorer. »

Sa compatriote Alyson Charles (43,770 s) a pour sa part été éliminée en quarts de finale.

Au 1500 m, la Canadienne Courtney Lee Sarault a récolté la médaille de bronze avec un chrono de 2:25,395.

Je suis pas mal contente de mes résultats jusqu'ici cette saison. Je me fais encore pénaliser ici et là, mais je suis vraiment fière de la façon dont je patine. Dans ma demi-finale, il a fallu recommencer la course, ce qui est difficile mentalement et physiquement, surtout au 1500 m, mais j'ai juste essayé de ne pas y penser et j'ai avant tout cherché à patiner de façon intelligente pour réussir à avoir le dessus.

Courtney Lee Sarault, patineuse de vitesse sur courte piste

Genève Bélanger (2:40,120) et Danaé Blais (2:40,288) ont été éliminées en demi-finales. Elles ont fini respectivement 5e et 6e de la troisième vague.

Chez les hommes, toujours au 1500 m, les Québécois Steven Dubois (2:22,679) et Pascal Dion (2:22,709) ont fini au pied du podium, en 4e et 5e positions.

« Je suis quand même satisfait de mon résultat. J’ai essayé une stratégie différente et j’aurais dû tenter un dépassement au milieu de la course, mais les autres ont profité du momentum pour me dépasser », dit Dubois.

« J’ai réussi à remonter, donc je suis content. J’avais de bonnes jambes, je me sentais très bien et je sais qu’il y a un bon potentiel de médaille. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports