•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marco Odermatt enregistre à Beaver Creek le premier triomphe de sa carrière

La victoire d'Odermatt a été célébrée par l'ensemble de l'équipe de la Suisse.

Marco Odermatt soulevé par ses coéquipiers.

Photo : Getty Images / Francis Bompard/Agence Zoom

Agence France-Presse

Éclosion d'un nouvel « oiseau de proie » : le Suisse Marco Odermatt a remporté vendredi le super-G de Beaver Creek, au Colorado, devant le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et l'Autrichien Matthias Mayer. C'est la première victoire de sa carrière en Coupe du monde.

Le prodige de Hergiswil confirme à 22 ans son énorme potentiel entrevu l'an passé aux mondiaux juniors de Davos, où il a décroché cinq médailles d'or sur les six possibles. En mars, cette année, il a montré déjà de belles choses avec deux podiums sur le circuit. Il a fini 2e puis 3e des géants de Soldeu et de Kranjska Gora.

« Je n'imaginais pas m'imposer ici, car j'ai fait quelques petites erreurs. Mais j'ai continué à pousser pour aller vite », a déclaré l'heureux vainqueur au micro de NBC.

Marco Odermatt

Marco Odermatt

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

A priori plutôt rompu aux courses techniques qu'à celles de pure vitesse, il a surpris tout le monde sur l'exigeante piste « Birds of Prey ». Deuxième à s'élancer, il a réalisé un temps de 1 min 10 s 90/100 qu'aucun des spécialistes du super-G n'a pu battre.

Il s'en est tout de même fallu de peu qu'Aleksander Aamodt Kilde le déloge. Sans une petite erreur à la dernière porte, le Norvégien n'aurait sûrement pas fini à 10 centièmes.

À ce moment précis, filmé en gros plan par les caméras, Odermatt pouvait tirer la langue et sourire en guise de soulagement. Il venait également de voir le favori Mathias Mayer échouer également tout près à 14 centièmes pour compléter le podium.

Sous le soleil éclatant du Colorado, le Français Alexis Pinturault, venu jouer les trouble-fête dans un exercice de vitesse qui n'est pas forcément son favori, a atteint son objectif en finissant 4e à 37 centièmes pour grappiller quelques points.

James Crawford a été le meilleur Canadien avec une 21e place. Dustin Cook (31e), Brodie Seger (37e), Jeffrey Read (41e) et Ben Thomsen (58e) ont suivi dans l’ordre. Sam Mulligan a été disqualifié.

Au classement général de la Coupe du monde, Mayer (221 points) accentue sa domination devant l'Italien Dominik Paris (180), 13e de ce super-G, Odermatt (170), Kilde (152) et Pinturault (150).

Ce dernier, qui compte parmi les favoris au grand globe depuis la retraite cet été de l'Autrichien Marcel Hirscher, visera la victoire dimanche au slalom géant, après avoir remporté celui de Sölden (Autriche) il y a un peu plus d'un mois en ouverture de la saison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ski alpin

Sports