•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ken Holland à la défense de Mike Babcock

Ken Holland

Ken Holland

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le directeur général des Oilers d’Edmonton, Ken Holland, a déclaré mercredi n’avoir jamais reçu d’échos faisant état d’abus de pouvoir de la part de Mike Babcock.

Les deux hommes ont mené la destinée des Red Wings de Détroit ensemble pendant 10 ans. Interrogé par les journalistes, Holland a tenu à souligner qu'en 22 ans, il a reçu de bons commentaires de ses joueurs « à la fin de chaque saison » à propos des entraîneurs des Red Wings (Scotty Bowman, Dave Lewis, Babcock et Jeff Blashill).

Au sujet des propos de Johan Franzen, qui a dénoncé l’intimidation dont Babcock aurait fait preuve à son endroit, Holland a cherché à relativiser les choses.

« Y a-t-il des joueurs qui n’aiment pas l’entraîneur, qui sont insatisfaits de leur temps de jeu ou qui n’aiment pas ceux avec qui ils jouent? Oui, j’entends ça souvent, a reconnu Holland. Je ne peux pas parler pour Johan. Il m’a toujours dit que Mike Babcock était un excellent entraîneur. »

[Franzen] ne l’aime pas en tant qu’individu. Mais je lui répondrais que, parmi les 23 joueurs que nous avions à Détroit, certains n’aimaient pas le coach, certains étaient indifférents, tandis qu’un autre groupe disait que [Babcock] était le meilleur entraîneur qu’ils avaient eu.

Ken Holland

Aurait-il voulu être informé d'une telle situation si elle était survenue sous sa gouverne?

« Je suis toujours au fait de tout, a soutenu Holland. Ça fait partie de mon travail. Soit je vois les choses, soit les soigneurs, les médecins de l’équipe ou l’entraîneur viennent me voir. Je suis dans l’entourage de l’équipe tous les jours. Je n’assiste pas aux réunions entre entraîneurs ou entre joueurs et entraîneurs. Mais je suis bien au fait des messages qui y sont transmis. »

Pour Holland, il y aura toujours des insatisfaits, peu importe le style d’entraîneur. Pour lui, il y aura toujours des situations dont il n’aura pas été conscient.

S’il dit n’avoir parlé ni à Franzen ni à Babcock, Holland reconnaît s’être entretenu avec Chris Chelios, son ancien défenseur et entraîneur adjoint avec Grand Rapids dans la Ligue américaine.

« Je lui ai dit qu’il devait porter attention au fil des événements, a raconté Holland. Selon sa perception, il y a eu une situation entre Franzen et Babcock durant un match et je serais intervenu dès le lendemain pour m’adresser à l’équipe. Les deux faits sont vrais. Mais, en réalité, ils se sont produits à cinq ou six ans d’intervalle. La situation entre Franzen et Babcock est survenue à Nashville durant les séries de 2012, mais c’est en 2009 que je m’étais pointé dans le vestiaire pour parler aux joueurs. »

Holland a ensuite nié les informations voulant que les joueurs suédois des Red Wings aient eu un entretien avec lui au sujet des méthodes de Babcock à la suite de l’élimination de l'équipe contre les Predators.

« On m’avait rapporté qu’il y avait eu un échange acrimonieux dans le vestiaire après le match. Mais tout semblait être rentré dans l’ordre quand nous avons fait notre bilan de saison deux jours plus tard. »

Interrogé sur sa réaction à la vue des dénonciations contre Babcock, Holland s’est fait discret.

« Je vais garder mes réflexions pour moi, a-t-il indiqué. On a travaillé ensemble pendant 10 ans. Il a toujours travaillé très fort. Il a été un entraîneur extraordinaire. Sur une aussi longue période, il y a eu des mécontents, c’est sûr. Il restera toujours cette fine ligne entre le désir d’obtenir le meilleur des joueurs et de la part d’une équipe. En fin de compte, ça reste une question de respect. »

Enfin, Holland s’est dit en accord avec la démarche entreprise par la LNH pour faire du hockey un sport plus ouvert.

(Avec les informations de Patrick Henri)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports