•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tokyo 2020 : le marathon et la marche présentés dans les derniers jours des Jeux

Des coureurs en peloton au départ d'un marathon

Photo du marathon des mondiaux d'athlétisme à Doha, le 6 octobre 2019, remporté par Lelisa Desisa.

Photo : The Associated Press / Nariman El-Mofty

Radio-Canada

Le marathon masculin des prochains Jeux olympiques, transféré de Tokyo à Sapporo dans le nord du Japon pour éviter les fortes chaleurs, s'amorcera à 7 h (plutôt que 6 h) le 9 août prochain, jour de la clôture des JO, a annoncé mercredi le Comité international olympique (CIO).

Le transfert à Sapporo des épreuves de marathon et de marche (20 et 50 km) a entraîné une modification du calendrier des compétitions des Jeux de Tokyo, disputés du 24 juillet au 9 août.

Le marathon et la marche ont ainsi été reprogrammés sur quatre jours consécutifs du 6 au 9 août. Le 20 km marche masculin se tiendra le 6 août (à 16 h 30), suivi le lendemain par le 50 km marche masculin (5 h 30) et par le 20 km marche féminin (16 h 30).

Le marathon féminin est prévu le 8 août à 7 h et le marathon masculin le lendemain à la même heure.

Le CIO a décidé en octobre sa de déplacer ces épreuves à cause de la chaleur écrasante qui enveloppe Tokyo pendant l'été. L'organisation souhaite ainsi éviter que les téléspectateurs soient témoins des images difficiles d'athlètes qui peinent à composer avec la chaleur, comme cela a été le cas lors des derniers Championnats du monde d'athlétisme, à Doha, au Qatar.

Les épreuves se dérouleront sur une boucle de 20 km tracée dans le parc Odori de Sapporo, utilisé par le passé comme site pour le marathon de Hokkaido, a précisé le CIO dans un communiqué. Le parc offrira des boucles d'un ou deux kilomètres pour les épreuves de marche. Une boucle de 20 km sera utilisée pour la première moitié du marathon.

« Nous apprécions que, grâce au soutien de tant de personnes, le parc Odori de Sapporo ait pu être validé comme site aussi rapidement après la décision qui a été prise de déplacer ces épreuves », a déclaré Toshiro Muto, directeur général de Tokyo 2020, cité dans le communiqué.

« La santé et le bien-être des athlètes sont toujours au centre de nos préoccupations et la décision de déplacer les épreuves de marathon et de marche à Sapporo montre à quel point nous prenons cela au sérieux », a ajouté Kirsty Coventry, la présidente zimbabwéenne de la Commission des athlètes du CIO.

Début novembre, après avoir manifesté son mécontentement face à l'absence de concertation, la Ville de Tokyo s'était finalement rangée de mauvaise grâce à la décision du CIO de déplacer le marathon et la marche dans le nord du Japon.

L'organisation World Athletics, jadis connue sous le nom d'IAAF, se rendra sur place plus tard ce mois-ci afin d'étudier les trajets possibles pour compléter le marathon.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Sports