•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je suis très déçu » - Charlie Lindgren

Le masque sur la tête, il boit une gorgée d'eau lors d'un arrêt de jeu.

Charlie Lindgren

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

Michael Roy

Charlie Lindgren croyait bien avoir une nouvelle chance de briller dans la LNH.

Le gardien pensait en avoir fait assez pour convaincre l'état-major du Tricolore de faire appel à ses services, lorsqu'ils ont annoncé lundi le renvoi de Keith Kinkaid à Laval.

On lui a plutôt préféré le jeune Cayden Primeau.

Il faut dire qu'il 'a pris part qu'à un seul match dans la Ligue nationale en presque deux ans

« J'étais déçu et fâché. C'est normal, je suis un compétiteur. Ça fait déjà un bon moment que je suis dans la Ligue américaine, je crois avoir bien joué lors de mes 18 matchs dans la LNH. J'espérais avoir ma chance », a lancé Lindgren après l'entraînement du Rocket mardi matin.

Ce n'est pas la première nouvelle du genre qu'il encaisse. L'embauche de Kinkaid sur le marché des joueurs autonomes pour pallier le départ d'Antti Niemi était déjà un indicateur clair que l'équipe jugeait qu'il n'était pas à la hauteur pour seconder Carey Price.

« Je sens que je suis prêt depuis novembre 2017 [quand il a été renvoyé à Laval lorsque le Canadien a réclamé Antti Niemi au ballottage, NDLR] pour être honnête. Je ne vais pas abandonner, je n'ai que 25 ans. Je veux et je crois que je mérite une occasion. Je n'arrêterai pas tant que je ne l'obtiendrai pas », a-t-il juré.

Son entraîneur avec le Rocket, Joël Bouchard, a eu une longue discussion avec lui en marge de ces changements.

« C'est important de se parler, je l'ai vécu, je sais c'est quoi. Il y a des moments où un joueur a besoin de s'exprimer. Charlie était un grand frère pour Cayden, il ne faut pas oublier ça. Il sait aussi que ça va passer par ses performances sur la glace », a expliqué Bouchard.

Le système d'alternance demeurera en place à Laval

L'entraîneur-chef du Canadien Claude Julien a mentionné lundi lors du renvoi de Keith Kinkaid, qu'il voulait que le gardien américain voie plus d'action.

Or, c'est Charlie Lindgren qui sera devant le filet du Rocket, mercredi soir, pour la visite des Monsters de Cleveland.

Bouchard n'entend pas pour le moment changer le système d'alternance qu'il avait mis en place avec ses gardiens depuis le début de la saison.

« C'est sur qu'avec nous autres il (Kinkaid) va jouer plus qu'avec le Canadien. La réalité ici c'est qu'on alterne les gardiens de but. On a des matchs collés, donc les deux gardiens sont sollicités. C'est un peu différent de la Ligue nationale surtout quand il y a un gars comme Carey Price », a conclu l'entraîneur du Rocket.

Keith Kinkaid n'était pas au domicile du Rocket pour l'entraînement mardi. Il se rapportera à l'équipe mercredi matin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports