•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Bruins assomment le Canadien en troisième période et prolongent la disette

Le Tricolore subit une huitième défaite de suite, sa pire séquence dans l'ère moderne.

David Pastrnak a inscrit le but égalisateur en troisième période.

Photo : Getty Images / Maddie Meyer

Radio-Canada

Le Canadien a bien tenté de freiner l’hémorragie, mais en vain. Les Montréalais ont cédé trois fois en troisième période, et leur séquence malheureuse est désormais de huit défaites consécutives après un revers de 3-1 contre les Bruins, dimanche, à Boston.

Dans toute son histoire, le CH n'a connu pire enchaînement d'insuccès qu'à deux reprises, soit en 1925-1926 (12 défaites consécutives) et en 1939-1940 (9 défaites consécutives).

David Pastrnak, David Backes et Jake DeBrusk ont marqué les filets des Bruins (19-3-5), qui ont enregistré une huitième victoire de suite et qui ont récolté au moins un point dans un 12e match d’affilée. Joel Armia a été l’unique buteur du Bleu-blanc-rouge (11-10-6).

« Nous avons eu quelques bonnes occasions d’accentuer notre avance en troisième période, mais nous n’avons pas été capables d’en profiter, a déclaré l’entraîneur-chef Claude Julien. Il faut garder notre concentration et ne pas nous laisser abattre parce que, sinon, nous n’allons pas nous en sortir. En continuant à travailler fort, nous verrons les chances basculer de notre côté. »

Battu en prolongation par les Flyers de Philadelphie, samedi, le Tricolore a longtemps cru pouvoir infliger aux Oursons leur première défaite en 60 minutes à domicile cette saison et conclure son week-end avec trois points sur une possibilité de quatre.

Comme la veille, Armia a donné l’avance rapidement au Canadien, cette fois à la deuxième minute de jeu à peine. Le Finlandais a ravi le disque à Zdeno Chara derrière le filet, puis son tir a frappé le masque de Tuukka Rask avant d’entrer dans le coin supérieur droit.

Rigoureux, les Montréalais se sont bien défendus au cours du deuxième vingt, mais un avantage numérique en fin de période a donné des ailes aux locaux, qui ont frôlé l’égalisation à quelques reprises dans les trois dernières minutes de l’engagement.

« J’ai trouvé que nous avons bien joué en défense ce soir, a dit Carey Price. Si nous continuons à jouer de la sorte, nous obtiendrons la victoire dans la majorité de nos matchs. »

Pastrnak a créé l’égalité en troisième période lorsqu’il a accepté une remise d’Anders Bjork derrière la défense montréalaise. D’un violent tir frappé par-dessus l’épaule droite de Price, le meilleur buteur de la LNH a inscrit son 25e filet de la saison.

Backes, à son retour au jeu après une absence de 13 matchs, a marqué le but gagnant en supériorité numérique à mi-chemin de la troisième période. Charlie Coyle a réalisé une savante passe depuis l’arrière du filet vers DeBrusk pour le but d’assurance quelques minutes plus tard.

« C’est une équipe qui a beaucoup de talent et qui profite de ses chances. Ils ont eu une belle occasion, ils ont créé l’égalité et ils ont ensuite marqué en avantage numérique, a mentionné le capitaine Shea Weber. Nous devons trouver une façon de gagner. Nous n’en faisons pas assez. »

La rondelle n'a pas traversé la ligne rouge.

Carey Price regarde derrière lui alors qu'une rondelle s'approche dangereusement de la ligne de but.

Photo : La Presse canadienne / Winslow Townson

Price, décisif à plusieurs moments dans la défaite, a réalisé 31 arrêts. Rask a stoppé 28 rondelles.

Victor Mete, blessé la veille contre les Flyers, a cédé sa place à Brett Kulak. Ce dernier a joué tout près de 20 minutes et a enregistré un tir.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports