•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaela Shiffrin gagne le slalom de Killington, Roni Remme 7e

Elle frôle un piquet.

L'Américaine Mikaela Shiffrin

Photo : Getty Images / Stanko Gruden/Agence Zoom

Radio-Canada

Mikaela Shiffrin a gagné le slalom de Killington au Vermont, dimanche, pour inscrire sa 62e victoire en Coupe du monde.

Shiffrin l'emporte pour la quatrième fois de suite à Killington.

L'Américaine a devancé la Slovaque Petra Vlhova de 2,29 secondes au temps cumulé des deux manches (51,98 + 58,47). Elle est la seule à avoir réussi le parcours sous les 52 secondes dans son premier essai.

La Suédoise Anna Swenn Larsson a complété le podium, finissant à 2,73 secondes de l'Américaine.

Dans l'aire d'arrivée, Shiffrin a pris quelques instants pour remercier le public, car elle était soulagée de s'imposer une nouvelle fois chez elle.

« Ça a vraiment été une manche très compliquée, j'ai cru que j'allais sortir, j'étais vraiment, vraiment, à la limite. Mais le public est tellement génial, il m'a emmenée jusqu'en bas de la piste », a dit l'Américaine de 24 ans.

Mikaela Shiffrin accroît son avance au classement général de la Coupe du monde, avec déjà près de 200 points d'avance sur la Suisse Michelle Gisin, qui a fini le slalom au 9e rang.

Cette victoire lui permet de rejoindre l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll à la quatrième place du classement des victoires, derrière l'Autrichien Marcel Hirscher (67), l'Américaine Lindsey Vonn (82) et le Suédois Ingemar Stenmark (86).

La Canadienne Roni Remme a terminé au 7e rang (+3,88). Laurence St-Germain avait fini 14e de la première manche, mais elle n'a pas pu terminer le deuxième parcours après avoir raté une porte.

« Je me sentais bien et j’ai fait du bon ski. Je suis contente de voir où je me situe et de savoir que je peux faire mieux, a déclaré Remme. J’ai eu du mal à terminer la deuxième manche, je me suis battue tout le long. La neige a changé et les conditions étaient un peu différentes à chaque porte. Il fallait rester en avant, regarder devant soi et être sur ses gardes. »

La Suisse Wendy Holdener, qui avait fini 3e du premier parcours, a raté la deuxième porte dans la seconde manche.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ski alpin

Sports