•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pan d'histoire que le CH n'a pas envie de réécrire

Le Canadien de Montréal n'a perdu plus de sept matchs de suite que deux fois : en 1925-1926 et en 1939-1940.

Les six partants sont sur leur ligne bleue pendant l'hymne national.

Des joueurs du Canadien avant un match

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Le Canadien en aura gros sur les épaules dimanche soir à Boston.

S'il perd ce match, ce sera une huitième défaite de suite.

Il s'agirait de la troisième série de défaites de sa riche histoire, la pire de l'ère moderne, soit depuis l'expansion de 1967.

Coup d'œil sur les séquences noires du CH.

1925-1926 : 12 défaites consécutives

Le Tricolore ne gagne aucun match entre le 13 février et le 13 mars cette année-là. Il s'agit d'une des saisons les plus sombres de la grande histoire de l'équipe. Au premier match de la saison, Georges Vézina s'effondre devant son filet en plein match et doit être transporté à l'hôpital. Il est décédé quatre mois plus tard d'une tuberculose.

L'équipe menée par Howie Morenz et Aurèle Joliat ne sera jamais dans le coup.

Il pose devant une porte en bois.

Georges Vézina avec le Canadien de Montréal

Photo : LNH

1939-1940 : 9 défaites consécutives

L'équipe ne gagne aucun match entre le 16 décembre et le 6 janvier. Le Tricolore ne gagne en fait que trois matchs au cours des 35 derniers du calendrier.

C'est la dernière année du Canadien avant l'arrivée de Dick Irvin derrière le banc.

Après avoir remporté le titre de joueur par excellence de la ligue la saison précédente, Toe Blake termine premier pointeur. Ce ne sera pas suffisant et le CH termine au 7e et dernier rang de la ligue. Il ne participe pas aux éliminatoires.

Il est près de la bande et s'appuie sur son bâton.

Toe Blake

Photo : canadiens.com

2017-2018 : 7 défaites consécutives

En route vers son avant-dernière pire récolte de points en une saison (lors de saison de plus de 70 matchs), privé de son capitaine Shea Weber blessé, le Canadien de 2017-2018 gagne son premier match de la saison pour ensuite perdre les sept suivants.

Il termine la saison au 28e rang du classement général de la LNH.

1938-1939 : 7 défaites consécutives

Après avoir pris un certain virage jeunesse en libérant quelques joueurs étoiles, dont Aurèle Joliat et Pit Lépine, le CH perd les sept premiers matchs de la saison.

Il parvient tout de même à renverser la vapeur et à terminer 6e sur sept équipes au classement général, mais est éliminé dès le premier tour des éliminatoires contre les Red Wings de Détroit de Jack Adams.


NDLR: Le Canadien a aussi perdu sept matchs consécutifs en 1984 et en 1995, mais ces séquences sont survenues à la fin d'une saison et au début de la suivante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports