•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un combat d'unification à New York en mars pour Marie-Eve Dicaire

Marie-Eve inflige un coup au visage d'Ogleidis Suarez.

Marie-Eve est agressive pendant le combat et réussit à atteindre le visage d'Ogleidis Suarez.

Photo : Radio-Canada / Martin Labbé

Jean-François Chabot

C’est à New York, début mars, que la championne des super-mi-moyennes de l'IBF Marie-Eve Dicaire disputera son premier combat d’unification, contre la tenante du titre de la WBA.

La date exacte reste à déterminer. Ce sera probablement le 6 ou le 7 mars. Dicaire se battra dans le cadre d’un gala organisé par le promoteur Lou Dibella pour la Journée internationale des femmes.

Pour Dicaire, il s'agira d'un premier duel hors des frontières canadiennes.

« C’est sûr à 99 % », a dit l’entraîneur de Dicaire (17-0), Stéphane Harnois, joint au téléphone par Radio-Canada Sports. Elle y affrontera l’Américaine Raquel Miller (10-0, 4 K.-O.), couronnée samedi dernier, à Québec, en tant que championne intérimaire de la WBA.

Le combat s’inscrira dans un gala entièrement féminin proposant pas moins de six championnats du monde. La carte devrait être diffusée par le réseau spécialisé DAZN.

Aux dires de son entraîneur, Marie-Eve Dicaire y trouvera un avantage financier indéniable. La bourse minimale garantie par le promoteur et offerte à chacune des championnes équivaudra à deux fois ce qu’elle aurait pu toucher en retournant se battre à Québec.

L’option de se battre dans la Vieille Capitale le 27 ou le 28 mars a désormais les allures d’un plan B.

Une bonne mise au point

Marie-Eve Dicaire et Stéphane Harnois ont laissé la poussière retomber après la troisième défense successive de la boxeuse de 33 ans.

Dans les heures qui ont suivi la victoire de sa protégée, il avait subtilement manifesté son mécontentement sur la manière dont Dicaire avait mené le combat contre la Vénézuélienne Ogleidis Suarez.

L'inséparable duo a eu un franc tête-à-tête, où chacun a exposé son point de vue.

Si Harnois n’enlève rien au mérite de la victoire de sa protégée, il s’attend néanmoins à voir celle-ci mettre à profit les enseignements tirés de sa plus récente réussite.

Nous avons mis de nouveaux outils dans notre coffre. Rien n’est perdu. Elle a travaillé là-dessus en se préparant pour Suarez. Je ne sais pas pourquoi elle n’a pas pu mettre ça en application durant le combat. Elle-même ne le sait pas.

Stéphane Harnois, entraîneur de Marie-Eve Dicaire
Il est debout pendant que la boxeuse reçoit les soins de son homme de coin.

L'entraîneur de Marie-Eve Dicaire, Stéphane Harnois, lui indique ce qu'elle doit faire pour le prochain round.

Photo : Radio-Canada / Martin Labbé

Ce dernier en attend quand même plus en prévision du prochain duel.

Après avoir été opposée à une contre-attaquante, Dicaire devrait, selon lui, être davantage dans son élément face à Miller. Mais elle devra y aller à plein régime.

Il ne faudrait pas qu’il y ait des rounds serrés à New York, parce que c’est sûr que les juges vont pencher de l’autre bord.

Stéphane Harnois

En attendant, Dicaire et Harnois vont s’accorder un repos bien mérité.

L’entraîneur a été très pris au cours des dernières semaines. En plus d'être passé sous le bistouri pour son épaule gauche et d'avoir supervisé la préparation de Marie-Eve Dicaire, il a accompagné, et accompagne encore, sa mère, atteinte d’un cancer, dans ses traitements radiothérapie et de chimiothérapie.

Dicaire devrait retourner au gymnase à compter du 16 décembre.

Note: Parmi les autres boxeuses sur l’affiche new-yorkaise, on pourrait voir à l’œuvre l’Américaine Heather Hardy (22-1, 4 K.-O.), championne du WBC des poids plumes, sa compatriote Alicia Napoleon Espinosa (12-1, 7 K.-O.), championne de la WBA des super-moyennes (168 lb), ainsi que Melissa St. Vil (12-4-4, 1 K.-O.), ex-championne du WBC des super-plumes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Boxe

Sports