•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Dinos remportent la Coupe Vanier contre les Carabins

Il lance le ballon.

Adam Sinagra (no 12), quart-arrière des Dinos de l'Université de Calgary

Photo : The Canadian Press / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Dinos de l’Université de Calgary ont gagné la 55e Coupe Vanier grâce à un gain de 27-13 sur les Carabins de l’Université de Montréal 27-13, à Québec, samedi.

Dans le dernier match de sa carrière universitaire, dans sa province natale, le quart-arrière vedette des Dinos, Adam Sinagra, a mené la charge tout au long du match, guidant la formation albertaine à une première conquête de la Coupe Vanier en 24 ans.

C'est ce pour quoi je travaille depuis quatre ans. C'est incroyable de se retirer au sommet, a lancé le quart-arrière montréalais après avoir reçu le trophée Ted-Morris du joueur par excellence de la rencontre.

Défaits quatre fois en finale de la Coupe Vanier ces neuf dernières années, dont trois fois à Québec, les Dinos mettent donc finalement leurs insuccès au stade Telus de l'Université Laval derrière eux.

On a eu à se battre toute la saison. On a beaucoup appris de nos quelques défaites et, depuis le début des séries, nos joueurs étaient en mission. Je ne pourrais pas être plus heureux pour ces jeunes hommes, a dit l'entraîneur-chef Wayne Harris.

Un groupe spécial, selon Sinagra

Les représentants de l'Université de Calgary ont conservé une mince avance durant la majeure partie de la rencontre. Ils se sont distancés finalement au pointage au début du quatrième quart grâce à une passe de touché de 9 verges d’Adam Sinagra à Hunter Karl.

C’est un groupe spécial. On a fait face à tellement d’adversité, cette saison, mais on est restés ensemble. Quand les Carabins ont fait des gros jeux, on est resté calme et on a répliqué chaque fois. C’est ce que font les équipes championnes, a expliqué Sinagra, auteur de 22 passes en 28 tentatives pour des gains de 292 verges et 2 touchés.

Les Carabins ont atteint la ligne de 8 de leurs rivaux avec trois minutes à écouler au match, mais cette poussée s’est soldée par un placement de Louis-Philippe Simoneau. Deux minutes plus tard, le porteur de ballon des Dinos Robinson Rodrigues a marqué après une course d'une verge le touché qui scellait l'issue de la rencontre.

Un revers dur à avaler pour les Carabins

Vainqueur de la Coupe Vanier en 2014, les Carabins subissent la défaite en finale canadienne pour la deuxième fois en cinq saisons. Un résultat décevant, a admis le botteur Louis-Philippe Simoneau, qui jouait samedi le dernier match de sa carrière.

Ça fait mal. On a tellement travaillé fort depuis le premier jour, a-t-il insisté. Personne ne croyait en nous sauf nous, puis on s’était rendu ici. C’est sûr que le résultat n’est pas là, mais la vie continue.

Quart-arrière partant des Bleus en raison de la blessure à son coéquipier Frédéric Paquette-Perrault, Dimitri Morand peinait pour sa part à s'expliquer ce qui a fait la différence entre une victoire et une défaite.

Peut-être qu’ils la voulaient plus que nous, mais c’est dur à dire parce que les 90 gars ici dans le vestiaire se sont donné corps et âme toute l’année. Les gars de dernière année, on aurait tellement aimé ça aller la chercher pour eux, a-t-il avoué, la voix brisée par l'émotion.

Ce qui est beau avec cette équipe-là, c’est que tout le monde est tissé serré. On a tous confiance les uns envers les autres. Tout le monde est franc. On aurait juste voulu aller la chercher.

Une belle bataille

Menés 6-0 au milieu du deuxième quart et privés des joueurs vedettes Marc-Antoine Dequoy et Jean-Philippe Lévesque, blessés tôt dans la rencontre, les joueurs de Danny Maciocia ont profité d’un beau jeu défensif pour se relancer. Rheda Kramdi a réalisé un sac qui a fait perdre le ballon au quart adverse Adam Sinagra.

Quelques jeux plus tard, sur une feinte de placement de Louis-Philippe Simoneau, Raphaël Major-Dagenais s’est sauvé avec le ballon et l’a passé à Bruno Lagacé pour un premier jeu qui a mené au seul touché du match des Carabins, une course d'une verge de Reda Malki.

Les Dinos ont repris le contrôle avant-même la mi-temps. Sinagra a alors rejoint Jalen Philpot avec une passe de 13 verges pour le majeur. Calgary est rentré au vestiaire avec une avance de 13-7.

Les jumeaux Jalen et Tyson Philpot ont d'ailleurs été les receveurs les plus occupés dans le camp des Dinos durant toute la rencontre, captant chacun quatre passes pour des gains respectifs de 52 et 116 verges.Du côté des Carabins, le receveur recrue Carl Chabot a été la cible de choix de Morand avec neuf attrapés pour des gains de 128 verges.

Avec les informations de Guillaume Piedboeuf

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !