•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coupe Davis : le Canada a rendez-vous avec la Russie en demi-finales

Khachanov court vers son coéquipier, qui est par terre pour célébrer la victoire.

Andrey Rublev (à gauche) et Karen Khachanov ont participé aux trois rencontres du jour.

Photo : Getty Images / AFP/OSCAR DEL POZO

Radio-Canada

Le Canada connaît son adversaire dans le carré d’as de la Coupe Davis. La Russie a défait la Serbie 2-1 en quarts de finale vendredi, à Madrid, à l'issue d'un match de double chaudement disputé.

Les Russes Karen Khachanov et Andrey Rublev sont venus à bout du duo serbe composé de Novak Djokovic et de Viktor Troicki en trois manches de 6-4, 4-6 et 7-6 (10/8) dans la rencontre décisive.

Rublev avait donné l'avantage aux Russes avec une victoire dans le premier simple contre Filip Krajinovic en deux manches de 6-1 et 6-2 conclues en moins d'une heure.

Djokovic avait ensuite créé l’égalité avec une victoire de 6-3 et 6-3 en 1 h 14 min contre Khachanov dans le deuxième match.

La Russie s'était qualifiée pour les quarts avec sa place de meilleur 2e dans le groupe B, où l'Espagne de Rafael Nadal a pris le 1er rang. La Serbie a terminé en tête du groupe A.

Le double décisif a été d'une grande âpreté et d'une très grande tension, notamment à partir du deuxième acte. La Serbie menait 4-2 après avoir perdu la première manche lorsque Djokovic a ressenti soudain dans un échange une douleur dans le coude droit.

L'alerte était d'autant plus inquiétante que le Serbe avait éprouvé une douleur « assez vive » à ce coude durant les finales de l’ATP, à Londres, la semaine dernière.

Le numéro deux mondial s'est fait masser lors des deux changements de côté suivants et a tenu sa place jusqu'au bout.

Son coéquipier a également piqué une grosse colère contre l'arbitre en raison d'une annonce qui ne lui a pas plu, et il a mis plusieurs jeux à retrouver son calme.

Finalement, les Serbes ont égalisé à une manche partout et les deux équipes en sont arrivées au jeu décisif pour la qualification.

À trois reprises, les Serbes sont passés à côté de leur chance, notamment avec la troisième balle de match où Troicki a manqué complètement une volée qui paraissait facile.

Les Russes, eux, n'ont pas raté leur première occasion de conclure la rencontre.

Nadal libère l'Espagne

Le carré d'as sera complété par les Espagnols et les Britanniques, tombeurs respectifs des Argentins 2-1 et des Allemands 2-0.

L'Argentine a pris les commandes d'emblée grâce à une victoire de 6-7 (3/7), 7-6 (7/4) et 6-1 de Guido Pella contre Pablo Carreno Busta.

Rafael Nadal a ensuite pris les choses en main en simple.

Nadal a remporté son premier match de la journée avec éclat, 6-1 et 6-2, face à Diego Schwartzman. Il a terminé la besogne aux côtés de Marcel Granollers avec un gain de 6-4, 4-6 et 6-3 sur Leonardo Mayer et Maximo Gonzalez.

« Il n'y avait qu'une chose à faire, gagner deux matchs. Il fallait y aller pas à pas. J'ai fait un bon match en simple, mais le double s'est joué sur quelques balles parce que la rencontre a été très serrée », affirme le numéro 1 mondial.

« C'est une belle victoire, mais nous n'avons pas le temps d'en profiter. Il faut se reposer parce que demain, ce sera de nouveau difficile », explique le taureau de Manacor.

La Grande-Bretagne a obtenu sa qualification pour les demi-finales à la suite des triomphes de Kyle Edmund et de Daniel Evans.

Edmund a vaincu Philipp Kohlschreiber 6-3 et 7-5, tandis qu'Evans a défait Jan-Lennard Struff 7-6 (8/6), 3-6 et 7-6 (7/2). Le double n'a pas été disputé entre les deux pays puisqu'il était dispensable.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports