•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Impact exerce les options aux contrats de Piatti et de Piette

Ils se serrent la main.

Samuel Piette et Ignacio Piatti

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

L'Impact de Montréal a annoncé s'être prévalu de l'option pour la saison 2020 prévue aux contrats de 11 joueurs, dont Ignacio Piatti et Samuel Piette, jeudi.

Piatti ne s'était pas présenté devant les médias lors du bilan de saison, alimentant les rumeurs sur son désir de retourner jouer dans son Argentine natale, mais l'équipe avait annoncé son intention de retenir ses services en 2020, sans indiquer si c'était pour le ramener sur le terrain ou le céder avant le début de l'année.

« Je comprends que, pour vous, c’était un peu la saga de la fin de saison. Mais pour nous, il n’y avait pas de problème à lever l’option », a indiqué le directeur sportif de l'Impact, Olivier Renard, qui a bon espoir de voir Piatti à Montréal pendant toute la saison 2020.

Quant à Piette, il avait indiqué en juillet que des négociations étaient en cours et qu'il avait reçu une première offre du club pour un nouveau contrat. Il estimait que ses performances sur le terrain faisaient que sa valeur était supérieure aux 143 000 $ qu'il gagne par année. Une nouvelle entente entre le milieu défensif québécois et l'équipe pourrait toujours intervenir avant le début de la prochaine saison.

« Il y aura des négociations, mais c’est sûr qu’entre l’offre et la demande, on n’est pas sur le point de trouver un accord. Mais le but, c’est de garder Sam près de nous », a poursuivi Renard.

En exerçant son option sur Saphir Taïder, l'Impact a par ailleurs officialisé le transfert permanent du joueur désigné, qui était en prêt de Bologne depuis son arrivée à Montréal.

Acquis mercredi du Dynamo de Houston contre Victor Cabrera, Romell Quioto a également été retenu, tout comme les milieux de terrain Clément Bayiha, Mathieu Choinière, Amar Sejdic et Shamit Shome, le gardien James Pantemis ainsi que le défenseur Jorge Corrales.

Le Bleu-blanc-noir n'a toutefois pas exercé son option sur les contrats des Québécois Anthony Jackson-Hamel, Jason Beaulieu, Daniel Kinumbe et Thomas Meilleur-Giguère, de même que sur celui du milieu américain Ken Krolicki. Déjà mis à l'écart du club, Jeisson Vargas et Omar Browne ont subi le même sort.

Le onze montréalais indique toutefois que des décisions sont en cours avec Jackson-Hamel, de même qu'avec les défenseurs français Bacary Sagna et Rod Fanni et le gardien Clément Diop, sans contrat, ainsi qu'avec Zachary Brault-Guillard (Olympique Lyonnais), Ballou Tabla (FC Barcelone) et Orji Okwonkwo (Bologne FC), dont les prêts sont venus à terme.

« L’option était très élevée pour Zac, a révélé Renard. Si l’option n’a pas été levée, ce n’est pas forcément par rapport aux qualités du joueur. C’est pour renégocier. Nous sommes en train de regarder d’autres solutions que ce soit pour lui ou pour d’autres. »

Les sorts de Sagna et de Fanni sont liés selon Renard, en fonction des places de joueurs internationaux qu'aura l'équipe. «  Les deux, un des deux, ou aucun des deux » pourraient être de retour, a-t-il simplement expliqué.

Le milieu de terrain Lassi Lappalainen sera de retour au moins jusqu’au 30 juin 2020, l'Impact ayant décidé de se prévaloir de son option de prolonger son prêt de Bologne FC de six mois. En juillet, il pourra à nouveau prolonger son prêt jusqu'à la fin de l'année.

Le gardien Evan Bush, les défenseurs Rudy Camacho, Jukka Raitala et Karifa Yao, de même que le milieu de terrain Bojan et l’attaquant Maximiliano Urruti sont sous contrat pour la prochaine saison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports