•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La formule E entame ce week-end sa 6e saison avec Mercedes-Benz et Porsche

Elle regarde vers la droite.

Simona de Silvestro à bord de la formule E de l'équipe Venturi lors des essais sur le circuit d'Ad Diriyah

Photo : Twitter / Simona de Silvestro

Radio-Canada

L'arrivée de Mercedes-Benz et de Porsche donne encore plus de poids au Championnat de formule E, dont la sixième saison s'amorce ce week-end.

Il y a beaucoup de nouveaux joueurs cette saison, avec en piste l'arrivée de Mercedes-Benz et de Porsche, et en coulisses, depuis la mi-septembre, un nouveau directeur général, le Montréalais Jamie Reigle.

Les deux premières manches ont lieu à Diriyah. Il n'y aura que deux programmes doubles cette saison, soit en ouverture en Arabie saoudite et en fermeture de saison, à Londres.

Désormais 10 constructeurs participent au championnat électrique de la FIA. Cela veut dire 12 équipes et 24 voitures en piste.

« C'est la première année que l'on va avoir un niveau si compétitif, donc ça va être intéressant », estime le champion en titre Jean-Éric Vergne.

Le Français de 29 ans participe au championnat depuis ses débuts en 2014. Il fait partie de l'équipe DS Techeetah, qui est championne en titre, avec le Portugais Antonio Félix da Costa.

« Ce que j'aime le plus, c'est de pouvoir me battre à armes égales contre tout le monde et c'est le cas de la formule E, rappelle-t-il. On a tous les mêmes voitures. Les moteurs électriques changent, mais tout le monde a la même puissance maximale. »

Mercedes-Benz aura comme pilotes le Belge Stoffel Vandoorne, qui a fait une saison en F1 avec McLaren, et le Néerlandais Nyck de Vries, champion en titre du championnat de formule 2.

On la voit sur fond blanc.

La Mercedes-Benz 01 qui participera à la saison 2019-2020 du Championnat de formule E

Photo : Mercedes-Benz

Porsche a engagé l'Allemand André Lotterer et le Suisse Neel Jani, qui ont fait leurs marques en endurance, notamment aux 24 heures du Mans.

Deux destinations font leur entrée au calendrier : Séoul en Corée du Sud, le 3 mai, et Jakarta en Indonésie, le 6 juin.

Changement réglementaire qui pourrait avoir son importance à l'heure de faire les comptes, le nombre maximal de points qu'un pilote peut inscrire lors d'une course s'élève désormais à 30.

Les plus rapides de chacun des quatre groupes de qualifications vont en effet recevoir une unité en bonus. Le détenteur de la pole position reçoit trois points et l'auteur du meilleur tour en course en reçoit un, s'il termine dans le top 10.

L'équipe monégasque Venturi Racing a annoncé jeudi avoir signé un contrat de partenariat de trois ans avec l'entreprise de télécommunications Rokit qui commandite déjà l'équipe de F1 Williams.

Venturi Racing que dirige la Britannique Susie Wolff est motorisée par Mercedes-Benz.

Le calendrier de la saison 2019-2020 :

  • 22 novembre 2019 : Ad Diriyah (Arabie saoudite)
  • 23 novembre 2019 : Ad Diriyah (Arabie saoudite)
  • 18 janvier 2020 : Santiago du Chili
  • 15 février 2020 : Mexico
  • 29 février 2020 : Marrakech
  • 21 mars 2020 : Sanya (Chine)
  • 4 avril 2020 : Rome
  • 18 avril 2020 : Paris
  • 3 mai 2020 : Séoul
  • 6 juin 2020 : Jakarta
  • 21 juin 2020: Berlin
  • 11 juillet 2020 : New York
  • 25 juillet 2020 : Londres
  • 26 juillet 2020 : Londres

Les équipes inscrites :

  • DS Techeetah : Jean-Éric Vergne (FRA) - Antonio Félix da Costa (POR)
  • Audi Sport ABT Schaeffler : Lucas di Grassi (BRA) - Daniel Abt (GER)
  • Envision Virgin Racing : Sam Bird (GBR) - Robin Frijns (NED)
  • Mahindra Racing : Jérôme d'Ambrosio (BEL) - Pascal Wehrlein (GER)
  • Nissan e.dams : Sébastien Buemi (SUI) - Oliver Rowland (GBR)
  • Panasonic Jaguar Racing : Mitch Evans (NZL) - James Calado (GBR)
  • ROKiT Venturi Racing : Felipe Massa (BRA) - Edoardo Mortara (SUI)
  • NIO 333 : Oliver Turvey (GBR) - Ma Qing Hua (CHN)
  • Geox Dragon : Brendon Hartley (NZL) - Nico Müller (SUI)
  • BMW i Andretti Motorsport : Maximilian Günther (GER) - Alexander Sims (GBR)
  • Mercedes-Benz EQ : Stoffel Vandoorne (BEL) - Nyck de Vries (NED)
  • Tag Heuer Porsche : Neel Jani (SUI) - André Lotterer (GER)
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Course automobile

Sports