•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dernière chance pour Larry Walker

Il porte l'uniforme des Expos de Montréal.

Larry Walker

Photo : Getty Images / Otto Greule Jr/Stringer

Radio-Canada

Pour une 10e et dernière année, le nom de l'ex-voltigeur des Expos de Montréal Larry Walker figure sur le bulletin de vote en vue de l'élection pour le Temple de la renommée du baseball.

En janvier dernier, Walker a obtenu la faveur de 54,6 % des électeurs, mais il en faut 75 % pour être élu.

Tim Raines avait accédé au temple à sa dernière tentative, mais l’écart était moins grand. Il avait reçu 69,8 % des votes l’année avant son élection.

« Je ne crois pas pouvoir atteindre 75 % et je suis très à l'aise avec cela », a affirmé Walker en mars dernier.

Le Britanno-Colombien, de Maple Ridge, a disputé 17 saisons dans les ligues majeures avec les Expos, les Rockies du Colorado et les Cardinals de St. Louis.

Le voltigeur de droite a conclu sa carrière avec une moyenne au bâton de ,313 et 2160 coups sûrs, dont 383 circuits. Il a produit 1311 points.

Joueur par excellence de la Nationale en 1997, il a remporté trois championnats des frappeurs, gagné sept Gants d'or et trois Bâtons d'argent, en plus de participer à cinq matchs des étoiles.

L’année de Derek Jeter

Un gros nom s'ajoute sur le bulletin de vote cette année : l'ancien arrêt-court des Yankees de New York Derek Jeter.

Il est l'un des 18 nouveaux noms inscrits sur le bulletin de vote. Il ne devrait avoir aucun mal à obtenir les 75 % requis pour aller rejoindre son ex-coéquipier Mariano Rivera à Cooperstown.

L’an dernier, le spécialiste des fins de match est devenu le premier joueur à être admis de façon unanime, son nom se retrouvant sur les 425 bulletins compilés.

Après 14 participations au match des étoiles et 5 conquêtes de la Série mondiale, Jeter a mis un terme à sa carrière de 20 campagnes avec une moyenne de ,310.

La recrue de l'année dans la Ligue américaine en 1996 a frappé 3465 coups sûrs au cours de sa carrière, ce qui lui confère le 6e rang de tous les temps.

Outre Jeter, il n’y a pas vraiment de gros noms parmi les nouveaux venus.

Parmi les candidats qui reviennent sur la liste encore cette année, Curt Schilling (60,9 %) est celui qui avait reçu le plus de votes l’an dernier devant Roger Clemens (59,5 %) et Barry Bonds (59,1 %).

Clemens et Bonds auraient certainement déjà fait leur entrée à Cooperstown n’eût été leur fin de carrière entachée par des allégations de dopage.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Baseball

Sports