•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finales de l’ATP : Federer bat enfin Djokovic

Les deux joueurs se serrent la main.

Novak Djokovic et Roger Federer

Photo : Associated Press / Alberto Pezzali

Radio-Canada

Le Suisse Roger Federer, no 3 mondial, est venu à bout de sa bête noire Novak Djokovic en deux manches de 6-4 et 6-3 jeudi, à Londres, aux finales de l’ATP. Il s’est ainsi qualifié pour sa 16e demi-finale dans cette épreuve.

Cette défaite élimine le Serbe, no 2 mondial, qui ne pourra donc plus dépasser Rafael Nadal au classement de l’ATP cette année. L’Espagnol est assuré de terminer la saison sur la plus haute marche.

Cela faisait quatre ans, presque jour pour jour, que Federer n’avait plus levé les bras au terme d’un match contre « Djoko ».

Cette fois, il n’a pas laissé filer l’occasion de vaincre un Djokovic qui a paru émoussé par son combat de trois manches et 2 h 46 min (perdu 6-7, 6-3 et 7-6) contre l’Autrichien Dominic Thiem, l’autre qualifié pour le carré d’as issu du groupe Bjorn Borg.

Les statistiques de Federer au premier acte donnent le tournis : 86 % de premières balles, 8 as et seulement 3 points laissés en chemin, il s’est montré injouable sur son service.

Entreprenant et précis, le Suisse a manifestement pris quelques idées du match entre Thiem et Djokovic, qu’il a eu tout le loisir de décortiquer.

Le Serbe, lui, est tombé dans le même travers en début de match que contre l’Autrichien, en se montrant trop attentiste avec sa mise en jeu.

Il a mis deux engagements à s’en rendre compte, mais il était déjà trop tard, puisqu’il avait perdu son service à 1-1 avec un jeu blanc, avec notamment deux doubles fautes.

S’il s’est montré ensuite plus audacieux dans l’échange, le Suisse, qui a gagné ses trois derniers services de la manche par des jeux blancs, a conclu avec un as et en 36 minutes le premier acte.

Moins en réussite ensuite, Federer a dû batailler pour repousser les assauts de son rival en début de seconde manche. Il a même sauvé une balle de bris à 1-2.

Dans le jeu suivant, il s’est procuré trois balles de bris et a pris le service de Djokovic sur la deuxième, pour ne plus lâcher prise. Il s’est même offert le luxe de remporter les deux derniers jeux sans perdre de point.

Un joueur frappe une balle en coup droit.

Matteo Berrettini

Photo : Getty Images / James Chance

Berrettini s'offre Thiem

Plus tôt dans la journée, l'Italien Matteo Berrettini a eu raison de Dominic Thiem.

La 8e tête de série l'a emporté en deux manches de 7-6 (7/3) et 6-3 sur l'Autrichien (no 5).

Les deux joueurs ont éprouvé des ennuis au service. Ils ont d'ailleurs converti toutes les balles de bris qu'ils ont obtenues de leur adversaire, une pour Thiem et deux pour Berrettini.

C'est d'ailleurs avec un bris de service que Berrettini a pris l'avance 4-2 en deuxième manche.

Il s'agissait d'une première victoire en trois matchs dans le groupe Bjorn Borg pour Berrettini et d'un premier revers pour Thiem, qui n'a pas présenté le même niveau de jeu que dans ses victoires face à Novak Djokovic et à Roger Federer. Le match était toutefois sans importance pour l'Autrichien. Il était déjà assuré de passer en demi-finales.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports