•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Il faut de la constance » - Marc Bergevin

Marc Bergevin fait le bilan du quart de la saison du Canadien

Photo : Radio-Canada

Jean-François Chabot

Le directeur général du Canadien Marc Bergevin est satisfait de la progression de son équipe, mais souhaite qu'elle soit plus constante dans une ligue où une place dans les séries se joue à peu de chose, a-t-il confié mercredi, dans un son bilan du premier quart de la saison.

Le Canadien (10-5-3) occupe le 2e rang de la Division atlantique avant les matchs de mercredi. Marc Bergevin a souligné à quel point tout pouvait facilement basculer.

Tu subis trois défaites de suite et tu n’es plus dans les séries. Ce sera serré comme ça jusqu’à la fin de la saison. Avec la constance, on espère avoir un petit coussin après les Fêtes.

Marc Bergevin

« Dans la LNH d’aujourd’hui, il y a trois ou quatre équipes élite, trois ou quatre équipes en reconstruction, puis une masse de 20 ou 22 clubs qui vont se battre pour une place en séries », a-t-il poursuivi.

Afin de soutenir sa thèse de la constance, Bergevin a cité le récent match du Canadien à Philadelphie, une défaite en prolongation.

Il faut de la constance de période en période, présence après présence. À Philadelphie, on a été très bons durant les 10 premières minutes. Les 30 minutes suivantes ont été difficiles, puis on a bien terminé. Il faut éviter les hauts et les bas dans un match.

Marc Bergevin

Bergevin a aussi souligné la défaite de 5-4 des Bruins de Boston contre les Panthers de la Floride, dans un match où ils ont gaspillé une avance de 4-0.

Les jeunes et le Rocket

Au sujet de Jesperi Kotkaniemi, auteur de 3 points en 12 matchs, Marc Bergevin a reconnu que le jeune Finlandais avait connu un début de saison en deçà des attentes. Il a aussi mis en perspective sa blessure à l’aine, qui le tient à l'écart du jeu depuis deux semaines.

« Son corps a changé, a dit le DG. C’est plus dur pour lui de pousser. Mais il devrait retrouver son niveau à son retour qui devrait se faire bientôt. »

Bergevin a ensuite balayé du revers de la main la possibilité de céder Kotkaniemi au Rocket avant de commenter le renvoi à Laval de Ryan Poehling après la victoire de mardi contre les Blue Jackets.

C’est sûr qu’il pourrait revenir. Il va apprendre encore à Laval. C’est une bonne place pour lui. Le plan est de le revoir à Montréal. Mais c’est avant tout un centre. On en a de bons ici. Ce n’est pas facile pour lui de jouer à l’aile gauche. Il a besoin de millage. C’est pour ça qu’il est à Laval.

Marc Bergevin

Un peu de répit pour Price

La charge de travail de Carey Price cette saison n'est pas optimale, selon Marc Bergevin.

« En tenant compte des séquences de deux matchs en deux soirs, on est sur un rythme de 66 ou 67 matchs. Ce n’est pas idéal et on travaille là-dessus pour réduire ça », a-t-il dit.

Il fait un arrêt à l'entraînement.

Keith Kinkaid

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

À propos du réserviste Keith Kinkaid, qui a obtenu trois départs depuis le début de la saison, il a dit qu’il avait été solide par moments, mais aussi chancelant à Las Vegas.

« Il réalise qu’il doit s’améliorer et je suis convaincu qu’il le fera », a lancé son patron.

À propos de Nate Thompson, Marc Bergevin a dit que son centre de quatrième trio avait été un facteur important dans les succès du premier quart de la saison, tant sur la patinoire qu’à l’extérieur.

« On a un bon capitaine et de bons adjoints. Nate n’a pas de lettre sur son chandail, mais il pourrait en avoir une. Il soutient le personnel d’entraîneurs, il n’hésite pas à se lever dans le vestiaire. Son travail sur la glace parle pour lui », a souligné le DG.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports