•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finales de l'ATP : Nadal à l’arraché et relancé

Il lève le bras gauche dans les airs en signe de victoire.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / Justin Setterfield

Radio-Canada

Rafael Nadal a comblé deux bris de retard en troisième manche dans son match contre Daniil Medvedev aux finales de l’ATP, mercredi à Londres, pour ainsi maintenir ses chances d’accéder aux demi-finales.

Après avoir sauvé une balle de match, l’Espagnol, première tête de série, s’est imposé 6-7 (3/7), 6-3 et 7-6 (7/4) en 2 h 49 min. À l’image de leur finale aux Internationaux des États-Unis, remportée par Nadal en cinq longues manches, le match a donné lieu à quelques rebondissements.

Le Russe (no 4) s’était forgé une priorité de 4-0 et de 5-1 en troisième manche avant d'obtenir une balle de match sur le service de son rival à 30-40. Nadal a sauvé la mise avec un amorti de revers.

Un coup qui a déréglé la machine russe. La révélation de la saison 2019 s'est ensuite butée à la ténacité légendaire du Majorquin, qui variait allègrement l’angle et la longueur des coups afin d’épuiser son rival.

La tactique a fonctionné, et Medvedev a multiplié les fautes directes avec notamment 21 dans cette seule ultime manche contre 40 pour toute la rencontre, une de moins que ses coups gagnants.

Et pour clore ce match à suspense, il aura fallu l’œil électronique pour déterminer que le revers de Medvedev, à 6-4 au bris d'égalité, a bondi à l'extérieur puisque le juge de ligne n'avait pas souligné la faute.

« C'est une de ces journées où vous avez une chance sur 1000 de gagner, et cela est arrivé aujourd'hui », a déclaré Nadal à sa sortie du court.

Vaincu d'entrée par l’Allemand Alexander Zverev (no 7) lundi, Nadal présente une fiche de 1-1 et conserve ses chances de conclure l’année comme numéro un mondial. Il affrontera vendredi, pour une place dans le carré d’as le lendemain, le Grec Stefanos Tsisipas (no 6).

Avec deux défaites, Medvedev est éliminé.

Zverev impuissant contre Tsitsipas

Tsitsipas, en fin de journée, a facilement battu Zverev en deux manches de 6-3 et 6-2.

Avec cette victoire, Tsitsipas, 22 ans, file en demi-finales pour sa première participation. Il y rejoint Dominic Thiem (no 5), déjà qualifié.

Tsitsipas et Zverev, tous les deux victorieux pour leur entrée en lice, jouaient un match plein de promesses.

Mais à l'image de ses deux précédentes participations, en 2017 et 2018, Zverev, tenant du titre, n'a pas réussi à gagner son deuxième match de la phase de groupe.

Après un début de rencontre équilibré et de haute volée, les deux joueurs étant impeccables sur leurs services, le bras de fer des premières minutes n'a pas duré. Tsitsipas a brisé Zverev à 5-3 pour faire basculer le match, et le Grec, au service pour la manche, y a rapidement mis un terme.

Dans le second acte, même s'il a sauvé deux balles de bris, Zverev a cédé son service d'entrée, puis un deuxième à 4-1. Le champion en titre a progressivement sombré, et son visage s'est fermé. Un air désabusé qui contrastait avec celui conquérant de Tsitsipas, concentré de bout en bout.

Zverev a eu un sursaut, tardif et insuffisant, avec un deuxième et dernier jeu dans la seconde manche (5-2) avant de s'incliner lors du jeu suivant. Sa qualification dépendra du résultat de son match contre Medvedev et de celui de la rencontre entre Tsitsipas et Nadal, vendredi.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports