•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien l'emporte en tirs de barrage sur les Blue Jackets, Poehling cédé à Laval

Jonathan Drouin a marqué sans trembler son tir de barrage face à Elvis Merzlikins.

Photo : Radio-Canada / Graham Hughes

Radio-Canada

Jonathan Drouin et Carey Price se sont levés durant la séance de tirs de barrage mardi, au Centre Bell, pour mener le Canadien de Montréal à un triomphe de 3-2 sur les Blue Jackets de Columbus.

Le Tricolore a du coup signé une deuxième victoire d'affilée par ce pointage. Il s'agit également d'un sixième gain en huit affrontements pour la troupe de l'entraîneur-chef Claude Julien.

Drouin a glissé la rondelle sous les jambières d'Elvis Merzlikins. Il a été l'unique marqueur durant les tirs de barrage. Price a de son côté fermé la porte devant Cam Atkinson, Gustav Nyquist et Oliver Bjorkstrand.

« Je suis allé à droite et j'ai presque touché la bande comme d'habitude, commente l'auteur du but victorieux. Je ne l'avais jamais affronté et je regardais pour tenter un tir bas du côté du bouclier [...] Il avait le bouclier presque contre la glace, j'ai donc fait une petite feinte. »

Les Blue Jackets patinaient bien ce soir. Ils ne nous ont pas donné beaucoup d'espace. Je sais que c'est le plan de match de beaucoup d'équipes qui nous affrontent, de ne pas nous donner d'espace parce que nous patinons bien.

Claude Julien, entraîneur-chef du Canadien de Montréal

Les deux équipes se sont échangé un but dans les derniers instants du troisième vingt pour ajouter un peu de piquant au duel.

Zach Werenski a redonné l'avance aux Blue Jackets avec un peu moins de deux minutes à jouer à la période et Tomas Tatar a égalisé le pointage pour le CH avec quarante secondes à écouler au cadran.

« Je crois qu'ils ont joué un excellent match, qu'ils ont réussi à jouer dur contre nous, affirme Tatar. Nous sommes très heureux d'avoir gagné, particulièrement de cette façon. »

Ce genre de match est difficile à gagner, explique Julien. Il fallait trouver un moyen de gagner. En troisième période, il fallait gagner plus de bagarres, être plus souvent le premier sur la rondelle et créer des occasions de marquer. Ça s'est produit en troisième période, mais c'était un match serré qui aurait pu aller d'un côté comme de l'autre.

Claude Julien, entraîneur-chef du Canadien de Montréal

Les Jackets ont été les premiers à s'inscrire à la marque. Eric Robinson a déjoué Price d'un tir des poignets pour enregistrer son premier but dans la Ligue nationale durant l'engagement initial.

Le score est demeuré intact jusqu'au début de la troisième période. Brendan Gallagher a alors brisé la glace dans le camp des locaux.

Le gardien du Canadien a réalisé 33 arrêts, soit trois de plus que son rival Merzlikins. Ce dernier n'a pas encore goûté à la victoire après quatre départs, dont trois se sont soldés après le temps réglementaire.

Le Bleu-blanc-rouge retrouvera les Blue Jackets à Columbus dans une semaine exactement, mais avant il se mesurera aux Capitals à Washington, vendredi, et aux Devils du New Jersey, samedi.

Par ailleurs, l'organisation montréalaise a annoncé après le match que Ryan Poehling avait été cédé au Rocket de Laval, son club-école dans la Ligue américaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports