•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Les 12 travaux du futur DG des Alouettes

Les joueurs sortent de la cage d'oiseaux géante au coin du terrain.

Présentation des joueurs des Alouettes au stade Percival-Molson

Photo : DOMINICK GRAVEL / Alouettes de Montréal

Jean St-Onge

BILLET - Après une belle diversion de 10 victoires, les Alouettes doivent se remettre au travail rapidement, sinon tout sera à recommencer.

Le président de l'équipe, Patrick Boivin, pouvait difficilement embaucher un nouveau directeur général quand il a congédié Kavis Reed à la mi-juillet.

En gestionnaire responsable, il ne pouvait pas « attacher » les nouveaux propriétaires à un patron des opérations football pour plusieurs saisons. Mais s’ils ne se trouvent pas un DG très prochainement, les Alouettes pourraient devoir rebâtir leur équipe tant dans les bureaux que sur le terrain.

La vente de l’équipe

Le commissaire Randy Ambrosie a signé des ententes avec des ligues et des fédérations de football américain sur la planète, mais rien sur la vente des Alouettes n’a émané du bureau du commissaire depuis une éternité.

Ambrosie est-il sur le point de conclure la vente?

Il sourit en montrant un ballon de sa ligue.

Randy Ambrosie

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Sinon, est-ce que les huit autres propriétaires sont prêts à payer pour garder Montréal dans la ligue une saison de plus?

Il faut un patron des opérations football au plus vite, mais Patrick Boivin a-t-il la permission de l'embaucher?

Les entraîneurs

C’est bien beau de ne pas vouloir attacher les mains des nouveaux propriétaires, mais il ne faut pas anéantir le progrès de la dernière saison en laissant partir ceux qui en sont responsables.

Khari Jones a fait l’unanimité auprès de ses joueurs et les résultats sur le terrain plaident en sa faveur.

Il faut lui offrir un contrat à long terme au plus vite et lui permettre d’embaucher ses adjoints.

Il donne ses instructions durant une séance d'entraînement.

Khari Jones

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Si le nouveau propriétaire n’est pas satisfait, il vivra avec pendant quelques saisons ou assumera les coûts d’une séparation hâtive.

Ce ne serait pas la première fois qu’une équipe aurait plus qu’un entraîneur dans sa masse salariale. Surtout pas du côté des Alouettes, où les changements en cours de saison ont été la norme depuis 10 ans.

Il faut aussi espérer que Khari Jones soit ouvert à prendre le risque de rester à Montréal, même si la situation des propriétaires n’est pas complètement réglée.

Il a dit à ses joueurs qu’il souhaitait revenir.

Comme l’a mentionné Kristian Matte, ce serait bien que les choses débloquent « très prochainement. »

Les joueurs autonomes

Le quart Vernon Adams fils a encore une année à son contrat, tout comme ses auxiliaires Matthew Shiltz et Antonio Pipkin.

Voilà une bonne chose de faite.

Il célèbre une victoire en écartant les bras et en tirant la langue.

Vernon Adams fils

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Le nouveau directeur général aura tout une pile de dossiers à régler sur son bureau.

Les deux porteurs de ballons principaux, William Stanback et Jeremiah Johnson, peuvent devenir joueurs autonomes, tout comme le receveur numéro un, Eugene Lewis.

En défense, les secondeurs Patrick Levels et Chris Ackie ont signé des contrats d’un an seulement.

Ajoutez à cela quelques joueurs de ligne défensive et offensive, dont le centre Kristian Matte, et vous avez un plateau très rempli pour le successeur de Kavis Reed.

Parlant de l'ancien directeur général, à l'annonce de son congédiement, les Alouettes ont évoqué des « fautes graves » qu'il a commises. Certaines rumeurs faisaient état de manigances de la part de Reed pour contourner illégalement le plafond salarial.

Si ça a été le cas, est-ce que ça veut dire que les joueurs qui auraient reçu des sommes d'argent supplémentaires vont vouloir négocier à la hausse cette année et que l'équipe sera incapable de garder tout le monde en respectant le plafond salarial?

La NFL?

Certains aimeraient tenter leur chance dans la NFL. Mais si le passé est garant de l’avenir, peu de joueurs font la transition avec succès.

En attaque, Stanback et Lewis n’ont pas caché qu’ils aimeraient bien obtenir leur chance.

Stanback a montré de belles choses, mais le saut vers la NFL est énorme.

Il a 25 ans. Si une équipe en a besoin immédiatement, c’est parfait. Mais si on veut lui donner une saison d’apprentissage, il est déjà tard pour lui. Les équipes vont souvent lui préférer un jeune homme qui sort de l’université à 21 ans et qu’elles peuvent former pendant un an ou deux.

Il court avec le ballon.

Le porteur de ballon des Alouettes William Stanback

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Le cas d'Eugene Lewis est intrigant. Il a déjà 26 ans. Lors de ses essais en vue du repêchage, il a couru le 40 verges en 4,62 s, ce qui est plutôt lent pour un receveur de passes. Sauf qu’il a démontré des habiletés remarquables pour gagner ses batailles à un contre un et il a de très bonnes mains.

Sa progression et sa constance au cours des deux dernières saisons pourraient inciter une équipe américaine à lui donner une chance.

Il a déjà une certaine notoriété aux États-Unis, puisqu’il a terminé son football universitaire dans deux programmes prestigieux à Penn State et à Oklahoma.

L’année dernière, il a servi de receveur de démonstration pour le quart d’Oklahoma Kyler Murray lors de sa journée de présentation pour les équipes de la NFL avant le repêchage, où Murray a été le premier choix.

Stanback et Lewis n’aboutiront peut-être pas dans la NFL, mais ils peuvent quand même devenir joueurs autonomes et signer un contrat à long terme ailleurs qu’à Montréal.

Bref, l'intersaison devra être très vivante pour les Alouettes pour éviter de retomber dans le marasme des dernières années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports