•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondiaux de para-athlétisme : une 9e place pour Diane Roy au 1500 m

Diane Roy sur son fauteuil roulant

Diane Roy en action

Photo : @CDNParalympique/Twitter

Radio-Canada

La Canadienne Diane Roy a terminé 9e en finale du 1500 m T54 aux Championnats du monde de para-athlétisme à Dubaï, aux Émirats arabes unis, lundi.

Championne du monde de cette épreuve en 2006, l'athlète originaire de Notre-Dame-du-Lac et résidente de Sherbrooke a franchi la distance en 3 min 39 s 73/100, à près de 6 secondes de la médaillée d’or, la Chinoise Zou Liyong (3:34,09).

« J’ai été dans le peloton de tête. Sauf qu’au dernier tour, c’est parti très vite. Pour suivre, il fallait une bonne accélération et une vitesse élevée afin de tenir sur près de 500 mètres, ce que je n’ai pas eu », a-t-elle reconnu.

« Je visais une place dans les huit premières, mais bon, neuvième, je suis contente! Les sept premières étaient très fortes et c’est ce que je valais », a ajouté Roy, qui a bataillé au sprint contre l’Américaine Chelsea McClammer pour finalement se faire coiffer au fil d'arrivée.

« Ce fut assez difficile, car il a fait froid [au Québec] depuis début septembre. Dans un monde idéal, il aurait fallu être au chaud deux semaines avant les mondiaux. Ce n’était pas évident, car c’est long et coûteux. Je m’en sors assez bien jusqu’à maintenant avec mon résultat au 800 m  », a-t-elle finalement admis.

Du côté masculin, aucun des trois Canadiens inscrits, y compris le prolifique Montréalais Brent Lakatos, ne s'est qualifié pour la finale du 1500 m T54.

Détenteur du record mondial, Lakatos (2:59,96) a réussi le meilleur temps (3:10,12) des trois, mais a tout de même fini 4e de sa vague, ratant sa qualification par plus d’une seconde.

« Malheureusement, je n’ai pas passé les qualifications. Mon endurance n’était pas là au moment où il le fallait et je n’ai pas pu sprinter dans le dernier tour pour assurer ma qualification. Il y a le 800 m demain. Au moins, ce sera une distance plus courte », a écrit Lakatos sur Twitter.

Josh Cassidy a terminé 7e de sa vague, tandis qu’Alexandre Dupont n’a pas fini sa demi-finale.

On notera enfin que l’Ontarienne Madison Wilson-Walker a pris le 10e rang en finale du saut en longueur dans la catégorie T64.

Elle y est allée d’un bond de 3,59 mètres. La gagnante du concours, la Japonaise Maya Nakanishi, a franchi 5,37 mètres, la meilleure performance mondiale de l’année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Parasports

Sports