•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zverev surclasse Nadal, Tsitsipas surprend Medvedev aux finales de l'ATP

Il tient son visage entre ses mains.

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / Naomi Baker

Radio-Canada

Alexander Zverev (no 7) a bien commencé la défense de son titre aux finales de l'ATP à Londres. Il a dominé Rafael Nadal (no 1) 6-2 et 6-4 lundi, tandis que Stefanos Tsitsipas (no 6) a battu Daniil Medvedev (no 4) 7-6 (7/5) et 6-4.

L'Espagnol souffre-t-il de son élongation abdominale? Son premier match semble le confirmer, même s'il est tombé face à un excellent adversaire.

En lever de rideau, il n'était clairement pas dans son assiette, mais dans celle de l'Allemand qui n'a fait qu'une bouchée du no 1 mondial en 1 h 24 min.

Nadal n'a passé que 62 % de ses premières balles de service, et n'a réussi que 5 as contre 11 pour son jeune rival.

Après un début de match équilibré, Zverev a enregistré deux bris de suite et a terminé la manche en gagnant quatre jeux d'affilée.

Il a de nouveau pris le service de son adversaire au début de la seconde manche pour faire la course en tête et ne plus la lâcher.

Mené 6-2 et 3-1, Nadal a sauvé une nouvelle balle de bris, et a remporté son jeu au service. Il a à ce moment serré le poing et affiché la combativité qui le caractérise. Mais cela n'a pas suffi face à Zverev, irréprochable au service avec aucune balle de bris accordée.

Nadal a longtemps hésité avant de participer au tournoi londonien. Il avait préalablement déclaré forfait avant les quarts de finale du Masters de Paris-Bercy.

Avec cette victoire, Zverev commence avec aplomb la défense de son titre et rejoint Tsitsipas en tête du groupe Agassi.

La première de Tsitsipas

Le Grec a en effet battu le Russe Daniil Medvedev 7-6 (7/5) et 6-4 dans l'autre rencontre de la journée.

Il frappe la balle du revers.

Stefanos Tsitsipas

Photo : Getty Images / Justin Setterfield

Les deux joueurs sont invités pour la première fois à ce grand rendez-vous de fin de saison.

La première manche a duré près d'une heure et Tsitsipas a été très solide au service, remportant 97 % des échanges avec sa première balle. Dans la deuxième, le Grec a réussi à briser le service de son adversaire pour le distancer.

C'était la première victoire de Tsitsipas contre Medvedev.

« C'est l'une des plus dures et l'une des victoires les plus importantes de ma carrière », a dit le vainqueur.

Il a eu « l'impression de jouer à Athènes » en raison des nombreux drapeaux grecs dans les tribunes.

Les deux joueurs s'étaient déjà affrontés cinq fois avant les finales de l'ATP. Tsitsipas avait offert une meilleure opposition dans les deux derniers matchs.

En avril, à Monte-Carlo, Medvedev l'avait emporté 6-2, 1-6 et 6-4 pour accéder aux quarts de finale, tandis qu'à Shanghai cet automne, le Russe avait gagné de justesse 7-6 (7/5) et 7-5 pour passer en finale, se dirigeant ainsi vers son deuxième titre dans un Masters, après celui récolté à Cincinnati.

« Il a été le meilleur aujourd'hui, a admis Medvedev. Je n'avais pas tous les atouts dans mon jeu. C'est très frustrant, car je voulais que cet affrontement soit de meilleure qualité. »

Il y a un an, le Grec avait remporté les finales de l'ATP nouvelle génération, tournoi réunissant les huit meilleurs joueurs de moins de 22 ans.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports