•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Boutin remporte au 500 m une deuxième médaille d'or à Montréal

La patineuse de vitesse canadienne Kim Boutin

Photo : La Presse canadienne / Peter Mccabe

Radio-Canada

Kim Boutin, détentrice du record du monde de la distance depuis le week-end dernier, a gagné le 500 mètres de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Montréal, dimanche.

C'est une deuxième médaille d'or pour la patineuse de Sherbrooke en deux jours. Elle avait gagné l'or au 1000 mètres samedi.

Boutin a mené de bout en bout et a établi un record de piste en 42,658 s pour devancer l'Italienne Martina Valcepina (42,659 s) et la Polonaise Natalia Maliszewska (42,779 s).

« Je m’étais dit que, pendant ma finale, j’allais être relaxe et courir plus stratégique. Les filles vont se rapprocher de plus en plus de moi. Elles sont capables de suivre un rythme plus rapide. Mais en étant plus stratégique, j’étais plus calme, donc j’étais plus rapide », a-t-elle déclaré.

Sa coéquipière Alyson Charles a pris le 4e rang.

Kim Boutin est devenue la première patineuse à descendre sous les 42 secondes au 500 m, il y a une semaine, à Salt Lake City.

En deux coupes du monde, elle a gagné les quatre épreuves individuelles auxquelles elle a participé, une performance à laquelle elle ne s'attendait pas.

« Je ne pensais pas que c'était possible, a-t-elle insisté en s'esclaffant. Je pense que j’ai travaillé vraiment fort cet été. Si on regarde ma course du 500 m aux Jeux et maintenant, ce n’est vraiment pas la même athlète qui est sur la glace. Je suis plus solide. Je patine mes virages. C’est une belle amélioration. »

Au 1000 m, le deuxième disputé à Montréal ce week-end, la Canadienne Courtney Sarault a gagné la médaille d'argent.

La Chinoise Han Yu Tong l'a devancé dans le dernier tour pour lui ravir l'or, mais Sarault est parvenue à rester à distance de la Russe Ekaterina Efremenkova, 3e.

« Je suis très satisfaite, mais c’est sûr que je vise toujours l’or, a-t-elle avoué. C’était bien, mais ça me motive encore plus pour travailler afin que je puisse à l’avenir garder ma position dans le dernier tour. »

Les patineuses canadiennes ont remporté une quatrième médaille à Montréal en mettant la main sur le bronze en soirée au relais 3000 m. L'équipe formée de Danaé Blais, Kim Boutin, Alyson Charles et Courtney Sarault a été battue par les Chinoises et les Russes en finale.

Déception du côté masculin

La journée s'est révélée moins fructueuse du côté masculin.

Steven Dubois a été pénalisé pour avoir bloqué un adversaire en demi-finales du 500 m. Il n'a donc pu poursuivre sur sa lancée de la veille, alors qu'il avait décroché la médaille d'argent au 1000 m.

Le vétéran Charles Hamelin a vécu le même genre de déception en quarts de finale du 1000 m, puisqu'il a été puni pour avoir commis de l'obstruction au fil d'arrivée sur le Sud-Coréen Kim Dong Wook. Le patineur âgé de 35 ans fulminait à sa sortie de la patinoire.

« Je ne pense pas que c'était la bonne décision parce que l'arbitre a mal vu ça, a confié le quintuple médaillé olympique. Mon bras était sur son épaule, mais le sien était sur ma hanche, donc c'était une responsabilité partagée. Techniquement, il aurait dû laisser aller la faute. Ça fait deux ans que nous n'avions pas vu une pénalité sur le final, on vient d'en voir un là. »

« C'est frustrant. J'aurais vraiment aimé pouvoir me rendre plus loin parce que je pense que j'avais les jambes pour grimper sur le podium aujourd'hui. C'est vraiment plate que l'arbitre m'ait coupé l'herbe sous le pied de même », a-t-il conclu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Patinage de vitesse

Sports