•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Boutin en or au 1000 m de la Coupe du monde de Montréal

Steven Dubois gagne l'argent du côté masculin

Elle lève un doigt au ciel.

Kim Boutin célèbre en franchissant la ligne d'arrivée de la finale du 1000 m à Montréal.

Photo : Patinage de vitesse Canada

Radio-Canada

Le début de saison de rêve de Kim Boutin se poursuit. La Canadienne s'est imposée en finale du 1000 m de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU de Montréal, samedi, à l'aréna Maurice-Richard.

Boutin a remporté la course en 1 min 30 s 827/1000 devant la Sud-Coréenne Seo Whi-min (1:31,268) et la Chinoise Fan Kexin (1:31,343).

« J’étais quand même stressée aujourd’hui (samedi), puisqu’au 1000 m, il y a des repères que je dois reprendre, a expliqué Boutin. Ça s’est bien passé. J’ai patiné avec confiance. Ma finale a été super bonne. J’étais relaxe en arrière, j’ai fait des dépassements extérieurs et intérieurs. Ma mission est accomplie. »

C'est la troisième victoire de Boutin cette saison et son quatrième podium.

« On a vraiment travaillé sur la façon dont je veux aborder les prochaines années, a-t-elle soutenu. Je veux corriger toutes mes faiblesses. Le 500 m a toujours été une de mes faiblesses, la vitesse, les accélérations où je dois garder mes appuis, ce que je fais mieux désormais. C’est un gros plus. »

Trois athlètes avec leur médaille.

Le podium du 1000 m de la Coupe du monde de courte piste de Montréal : la Sud-Coréenne Seo Whi-min, la Canadienne Kim Boutin et la Chinoise Fan Kexin

Photo : Patinage de vitesse Canada

Boutin a conclu sa journée avec une qualification pour la finale du relais 3000 m en compagnie de Danaé Blais, Alyson Charles et Courtney Lee Sarault.

« Demain (dimanche), une médaille au relais, ce serait vraiment beau, a indiqué Boutin. On a fait une super belle course. Je suis vraiment contente de notre équipe. »

Dans la finale B du 1000 m, la Canadienne Rikki Doak a pris le 3e rang en 1:37,332.

« Il n'y a pas de meilleure sensation »

Dans le volet masculin, le Canadien Steven Dubois a terminé 2e avec un temps de 1:26,739, derrière le Sud-Coréen Hwang Dae-heon (1:26,553), déjà gagnant de la même épreuve et du 500 m le week-end dernier à Salt Lake City, et devant le Chinois Han Tianyu (1:27,078).

« Je savais que j’avais ça en moi, mais le réaliser – surtout au 1000 m, que je considère comme ma moins bonne distance –, ç’a failli me faire pleurer, a reconnu Dubois. Je suis vraiment content. Il n’y a pas de meilleure sensation que ça. »

J’avais confiance avant. Je savais que j’en étais capable. Mais à l’avenir, je vais y aller pour l’or.

Steven Dubois, médaillé d'argent au 1000 m

L’autre Canadien en lice, Maxime Laoun, s’est contenté de la 5e position en 1:28,681. Le Montréalais avait dû participer aux courses de repêchage pour accéder aux quarts de finale.

« C’était la fête de mon père aujourd’hui, et il m’avait demandé une médaille, donc j’ai tout donné, a raconté Laoun. Les deux premières courses ont été très difficiles, et cinq courses dans une journée, c’est deux de plus que les autres qui étaient en finale avec moi. J’ai vu ce sur quoi je devais travailler. J’ai trois bonnes semaines avant les prochaines Coupes du monde. Je crois que ça ira de mieux en mieux. »

Au 1500 m, la seule Canadienne qualifiée pour la grande finale – sa première sur le circuit –, Claudia Gagnon, a terminé 4e en 2:39,357. Elle aussi avait dû passer par le repêchage.

« J’ai commencé au repêchage, donc c’était beaucoup de courses et une longue journée, a souligné Gagnon. Je suis vraiment contente de ce que j’ai fait. Je ne croyais pas me rendre en finale A. Je suis vraiment sous le choc. »

Les Sud-Coréennes Kim Ji-yoo (2:36,255) et Noh Do-hee (2:37,465) ont pris les deux premières places, suivies de la Belge Hanne Desmet (2:37,570).

Dans la finale B, Danaé Blais a pris le 4e rang en 2:28,136.

Patinage de vitesse

Sports