•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Kényans critiquent le reformatage des rencontres de la Diamond League

Beatrice Chepkoech (à gauche) et sa compatriote Caroline Tuigong lors d'une épreuve de 3000 steeple de la Diamond League en 2019

Beatrice Chepkoech (à gauche) et sa compatriote Caroline Tuigong lors d'une épreuve de 3000 steeple de la Diamond League en 2019

Photo : Getty Images / Naomi Baker

Radio-Canada

Les champions du monde en titre du 3000 m steeple, les Kényans Conseslus Kipruto et Beatrice Chepkoech, ont vivement critiqué vendredi la décision de ne plus programmer leur spécialité au calendrier de la Diamond League en 2020.

La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a décidé jeudi de supprimer le 3000 m steeple, le lancer du disque et le triple saut de la Diamond League dans le but de réduire la durée des rencontres.

« Je l'ai vécu comme un véritable choc en apprenant que le 3000 m steeple ne figurerait plus dans le calendrier de la saison prochaine, a réagi Beatrice Chepkoech, récemment sacrée aux Championnats du monde et qui détient le record du monde.

La Kényanne Beatrice Chepkoech (à gauche) console sa compatriote Winny Chebet en 2018 après qu'elle ait fait une chute.

La Kényanne Beatrice Chepkoech (à gauche) et sa compatriote Winny Chebet en 2018

Photo : Getty Images / Michael Steele

Conseslus Kipruto, deux fois champion du monde et médaillé olympique, a pour sa part estimé que la disparition de cette discipline allait fatalement hypothéquer le développement de l'athlétisme kényan.

« Je suis profondément déçu que l'IAAF ait pris une décision aussi radicale de faire disparaître le 3000 m steeple de la Diamond League », a-t-il déploré.

« Le 3000 m steeple a fait de moi l'athlète que je suis devenu et de nombreux jeunes Kényans y ont trouvé de l'inspiration pour faire de l'athlétisme leur carrière », a-t-il affirmé.

Les épreuves du 3000 m steeple, du lancer du disque et du triple saut sont jugées moins télégéniques par l'IAAF. Elles pourraient toutefois faire partie du programme de certaines étapes, mais elles ne feront pas partie des finales de l'IAAF, le 11 septembre 2020, à Zurich.

De plus, l'IAAF a décidé de suspendre en 2020 la présentation du 200 m en raison des calendriers déjà chargés des vedettes de l'athlétisme en cette année olympique.

Avec les informations de Agence France-Presse

Athlétisme

Sports