•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième médaille pour Brent Lakatos aux mondiaux de para-athlétisme

Brent Lakatos

Brent Lakatos

Photo : Getty Images / Jamie McDonald

Radio-Canada

Le Canadien Brent Lakatos n'a pas été en mesure de défendre son titre mondial au 400 m T53 samedi, aux mondiaux de para-athlétisme, à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Il est tout de même reparti avec une 2e place.

Il s'agit de sa deuxième médaille de la compétition. La veille, le quadruple médaillé des Jeux paralympiques de Rio en 2016 avait à nouveau été sacré champion du monde sur 100 m.

Cette fois, le Montréalais a complété la distance en 48,33 s et a été devancé par le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo (48,08 s). Le Chinois Shaoqiao Yang (49,52 s) a complété le podium.

« Je suis toujours content de gagner une médaille, mais je suis déçu de ma performance, parce que je sais que j’aurais pu gagner », a indiqué Lakatos qui, après avoir connu un bon début de course, a commis une erreur coûteuse qui est venue anéantir ses chances de terminer 1er.

« Je ne sais pas ce qui s’est passé dans ma tête, mais j’ai perdu la course dans les 150 premiers mètres. J’ai eu un bon départ, mais, ensuite, j’ai trop ralenti et j’ai perdu quelques mètres. J’ai poussé très fort à la fin, mais il était trop rapide. »

Lakatos a obtenu la 17e médaille de sa carrière en Championnats du monde. L'athlète de 39 ans participe à ses sixièmes mondiaux.

Toujours sur 400 m, dans la catégorie T34, l'Ontarien Austin Smeenk a conclu en 5e position en 53,39 s. Le Tunisien Walid Ktila a dominé l'épreuve en 50,54 s.

En finale du 400 m T37, le Canadien Liam Stanley s'est classé au 8e et dernier rang avec un temps de 55,46 s. C'est le Russe Andrei Vdovin (50,45 s) qui a été sacré champion.

Dans la catégorie T47, l'Albertain Thomas Normandeau a aussi terminé dernier en finale du 400 m en 52,99 s. Le Brésilien Petrucio Ferreira dos Santos a établi un record des Championnats en 47,87 s pour repartir avec la victoire.

Chez les femmes, la Québécoise Diane Roy, 48 ans, a pris la 5e place du 800 m T54 en 1 min 59 s 64/100. La Chinoise Lihong Zou a gagné la course en 1:48,26.

« Ce n’est pas très rapide, mais j’ai obtenu le rang désiré, a-t-elle expliqué. Je savais que ce serait difficile de terminer dans le top 4, car ma faiblesse est au départ. Toutefois, j’ai été stratégique dans ma course et j’ai réussi à conclure 5e. »

Jessica Frotten, originaire du Yukon, a fini 7e en finale du 400 m T53 avec un temps de 1:02,27. La Suisse Catherine Debrunner (56,74 s) est repartie avec le titre mondial.

Pour ne rien manquer, consultez notre horaire de webdiffusions.

Jeux paralympiques

Sports