•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sylvain Bruneau est l'entraîneur de l'année au Canada

L'entraîneur Sylvain Bruneau durant une rencontre de presse de Tennis Canada

Sylvain Bruneau

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Sylvain Bruneau, l'entraîneur de Bianca Andreescu, a reçu le Prix Jack-Donohue, remis à l'entraîneur de l'année au canada, vendredi.

« Ses qualités d’entraîneur étaient évidentes en septembre lorsque Bianca Andreescu est devenue la première athlète canadienne à remporter un tournoi du grand chelem en simple », a expliqué Lorraine Lafrenière, chef de la direction de l’Association canadienne des entraîneurs, qui remet ce prix depuis 2003.

« En établissant une définition précise de ses objectifs, un plan solide autant au niveau technique que tactique, et un état d’esprit positif, Sylvain a aidé Bianca Andreescu à développer la résilience et une confiance en elle qui lui a permis de tenir tête à l’une des meilleures joueuses de tennis de l’histoire… et à la battre », a-t-elle poursuivi.

L’intégrité, la compétitivité et l’engagement de Sylvain envers ses athlètes sont quelques-unes des qualités qui font de lui un entraîneur de grande renommée

Lorraine Lafrenière, chef de la direction de l’ACE.
L'entraîneur de tennis Sylvain Bruneau et Bianca Andreescu

L'entraîneur de tennis Sylvain Bruneau et Bianca Andreescu

Photo : Getty Images / Julian Finney

C’est un énorme honneur de recevoir le prix Jack-Donahue, un entraîneur incroyable qui a marqué le sport au Canada.

Sylvain Bruneau

« Je suis si fière de lui, a réagi Bianca Andreescu. Je dois avouer que je ne suis pas du tout surprise qu’il remporte ce prix, et c’est très assurément le premier de plusieurs. Je suis très reconnaissante de pouvoir compter sur lui et qu’il fasse partie de mon équipe. »

« Je suis quelqu’un qui vise haut, mais je dois dire que ça a été une année au-delà de mes attentes », a confié Bruneau dans le cadre d'une conférence de presse téléphonique.

Celui qui a, notamment, aidé Bianca Andreescu à remporter les Internationaux des États-Unis a donné beaucoup de crédit à sa protégée.

« C’est facile de travailler avec Bianca, évidemment en raison de son talent, elle est capable de faire plein de choses et pour un entraîneur c’est vraiment plaisant. C’est une guerrière, on s’entend super bien sur le plan tennis, mais aussi sur d’autres plans. On a une super bonne communication, on rit beaucoup [...] C’est dur de demander mieux comme entraîneur. C’est un beau cadeau que j’ai eu quand Louis Borfiga m’a demandé de m’occuper de Bianca à temps plein. »

Sylvain a commencé sa carrière d’entraîneur à l’âge de 18 ans, et il a gravi les échelons vers le poste d’entraîneur national en chef du tennis féminin.

Au cours de ses 35 ans de carrière, il a entraîné et encadré les meilleures joueuses juniors et professionnelles du Canada avec un seul but en tête : leur permettre d’atteindre leur plein potentiel.

Au gré de ses expériences, Sylvain Bruneau a démontré ses valeurs sportives et humaines tout en faisant valoir ses qualités de tacticien et ses capacités à analyser le jeu. Ces compétences ont contribué à l’établir comme un entraîneur renommé et respecté, tant au Canada que sur le circuit international.

Parmi les récipiendaires des dernières années, on retrouve :

  • John Herdman en 2017 pour son travail avec les joueuses de l'équipe canadienne de soccer, médaillées de bronze aux JO de 2012 et de 2016;
  • Melody Davidson en 2010 pour son travail avec les joueuses de l'équipe canadienne de hockey, championne olympique en 2010 à Vancouver;
  • Michel Larouche en 2003 pour son travail avec les nageurs et nageuses de l'équipe canadienne, notamment Émilie Heymans qui a gagné l'or aux Championnats du monde aquatiques de 2003

John « Jack » Donohue était un entraîneur de basketball américain, naturalisé canadien, mort en 2003 à Ottawa

Il a travaillé entre 1972 et 1988 avec les joueurs de l'équipe canadienne de basketball et les a menés à trois éditions des Jeux olympiques (4e en 1976, 4e en 1984 et 6e en 1988)

Sous sa gouverne, l'équipe canadienne a remporté la médaille d'or aux Jeux universitaires de 1983 à Edmonton, a remporté trois médailles au Tournoi des Amériques (une d'argent en 1980 et deux de bronze en 1984 et 1988)

Jack Donohue est entré (à titre posthume) au Temple de la renommée de la fédération internationale de basketball (FIBA) en 2013

Tennis

Sports