•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rugby : le Wolfpack de Toronto s’offre une super-vedette néo-zélandaise

Sonny Bill Williams attrape un ballon de rugby.

Sonny Bill Williams

Photo : Reuters / Phil Noble

Radio-Canada

La vedette néo-zélandaise de rugby Sonny Bill Williams a signé un contrat de deux ans avec le Wolfpack de Toronto, a confirmé jeudi l’équipe, sans en dévoiler les termes.

Selon une source anonyme, le joueur de 34 ans touchera au cours de cette période 9 millions de dollars et aura aussi des parts dans l’équipe.

« Sonny est un athlète phénoménal. Il est le LeBron James du rugby. Son arrivée dans notre ligue se compare à celle de David Beckham avec le Galaxy de Los Angeles », a déclaré par communiqué le président de l’équipe, Bob Hunter.

Williams a été deux fois champion du monde de rugby à XV (2011 et 2015) et était de l’équipe des All Blacks qui a pris la 3e place du mondial qui vient tout juste de se terminer au Japon. Il était aussi de l’équipe olympique néo-zélandaise de rugby à 7 à Rio, où il s’est blessé à son premier match.

Ce colosse de 1,90 m (6 pi 3 po) et de 108 kg (238 lb), reconnu pour ses courses vigoureuses et ses qualités en défense, a aussi remporté deux fois le titre du championnat australien avec les Bulldogs de Canterbury (2004) et les Roosters de Sydney (2013).

« L’équipe a de grandes ambitions. Je vais faire partie de l’aventure et l’aider à atteindre ses buts »,  a-t-il dit dans le communiqué.

Le Wolfpack de Toronto a été promu à l’issue de la dernière saison en Super League, meilleure ligue dans l’hémisphère nord qui compte 10 équipes anglaises et une française.

Avec les informations de La Presse canadienne

Rugby

Sports