•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : le Real Madrid écrase Galatasaray

Il lève le poing et est porté par son coéquipier.

Rodrygo et Karim Benzema

Photo : AFP / Pierre-Philippe Marcou

Agence France-Presse

Mené par un Rodrygo de gala et par un Karim Benzema en grande forme, les hommes de Zinédine Zidane n’ont fait qu’une bouchée des Stambouliotes. Face au Lokomotiv à Moscou, la Juventus de Turin a eu peur, mais a fini par l'emporter.

Un triplé en Ligue des champions à seulement 18 ans : crevant l’écran, le jeune Brésilien Rodrygo a guidé le Real vers une victoire de 6-0 contre Galatasaray, mercredi, pour rapprocher son équipe d'une qualification pour les huitièmes de finale.

L’attaquant, arrivé au Real cet été et titulaire sur l’aile droite depuis quatre matchs en remplacement de Gareth Bale (en phase de reprise), a signé une partition impeccable, avec trois buts (4e, 6e, 90e+2) et une passe décisive (45e), devenant le plus jeune joueur à réussir un tour du chapeau dans l’histoire moderne de la C1 depuis l’Espagnol Raul Gonzalez, ancienne gloire du Real, en 1995.

Le spectacle Rodrygo a d’ailleurs aidé à Benzema de doublement briller. L’attaquant français, esseulé devant le filet, a marqué le quatrième but du Real sur un service parfait du jeune Brésilien, puis le cinquième (82e)après une passe de Carvajal.

Ces réalisations lui ont surtout permis de dépasser l’Argentin Alfredo Di Stéfano, légende du club, au nombre de buts marqués pour le Real en C1 (50, contre 49 pour Di Stefano).

Avec ce large succès, le Real (2e, 7 points) fait le trou pour la qualification devant Bruges (3e, 2 points), battu 1-0 par le Paris Saint-Germain (1er, 12 points). Galatasaray (4e, 1 point), bon dernier, n’a plus aucune chance de voir les huitièmes.

La « Vieille Dame » titube, mais reste debout

Accrochée et bousculée, la Juventus a gagné 2-1 grâce à un but dans les arrêts de jeu pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

Comme il y a deux semaines, les Bianconeri ont pourtant été mis en difficulté par une équipe russe solide à défaut d’être géniale. Cette fois, c’est Douglas Costa qui, dans une offensive rageuse et un relais avec Gonzalo Higuain, a conclu une action d’une frappe entre les jambes de Guilherme pour donner la victoire aux siens.

Autres matchs :

  • Bayern de Munich 2 - Olympiakos 0
  • Étoile rouge de Belgrade 0 - Tottenham 4
  • Dinamo de Zagreb 3 - Shakhtar Donetsk 3
  • Atalanta 1 - Manchester City 1
  • Bayer Leverkusen 2 - Atlético Madrid 1

Soccer

Sports