•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Diamond League veut renouveler son produit et laisse tomber des épreuves

Vue d'un bout de la piste et des gradins

La Diamond League au stade olympique de Stockholm

Photo : Diamond League / Hasse Sj

Radio-Canada

La Diamond League va laisser tomber le 3000 m steeple, le triple saut et le lancer du disque en raison du désintérêt des amateurs d'athlétisme.

Ces épreuves, jugées moins télégéniques, pourraient toutefois faire partie du programme de certaines étapes, mais elles ne feront pas partie des finales de l'IAAF, le 11 septembre, à Zurich.

De plus, l'IAAF a décidé de suspendre en 2020 la présentation du 200 m en raison des calendriers déjà chargés des vedettes de l'athlétisme en cette année olympique.

La saison de la Diamond League sera composée de 14 étapes.

Selon le journal français L'Équipe, les 200 et 3000 m steeple seront aux programmes masculin et féminin de cinq étapes.

Le triple saut et le disque ne seront présentés qu'une fois pour les hommes et pour les femmes.

« Nous voulons des événements plus denses et plus rythmés, a dit le président de l'IAAF Sebastian Coe. Une saison globalement plus intéressante à présenter par les diffuseurs et à regarder par les amateurs. »

Le format souhaité par l'IAAF est de 90 minutes pour plaire aux chaînes de télévision.

Les athlètes spécialisés dans ces trois disciplines pourront participer aux épreuves dans le nouveau circuit continental, juste en dessous de la Diamond League.

« Nous comprenons la déception des athlètes dont les disciplines ne font pas partie du programme 2020 », a tenu à dire Sebastian Coe.

Parmi les athlètes du Canada qui seront touchés par cette mesure :

  • L'Acadienne Geneviève Lalonde, championne canadienne en titre du 3000 m steeple. Elle a fini 7e et a battu le record canadien (9 min 29 s 82/100) lors de l'étape de Diamond League à Shanghai, le 25 mai dernier. Elle a fini 11e de l'étape de Birmingham, le 18 août, et a abandonné en finale à Zurich, le 29 août.
  • L'Ontarien Matthew Hughes, champion canadien du 3000 m steeple. Il a fini 12e de l'étape de Monaco, le 12 juillet, avec la meilleure performance de sa saison (8:17,26). Il avait terminé 10e des Jeux olympiques de 2016, à Rio, le meilleur résultat olympique canadien.
  • L'Ontarienne Caroline Ehrhardt, octuple championne canadienne en triple saut, et championne en titre. Elle veut devenir la première Canadienne spécialisée en triple saut à participer aux Jeux olympiques.
Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Athlétisme

Sports