•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lewis Hamilton est sacré champion du monde pour la sixième fois

Il lève le drapeau britannique derrière son dos.

Lewis Hamilton

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Radio-Canada

Lewis Hamilton a terminé au 2e rang à Austin, au Texas, dimanche. Cela lui permet de conserver sa couronne mondiale. C'est son coéquipier Valtteri Bottas qui a remporté la victoire.

Au classement des champions du monde, le pilote britannique se retrouve tout seul au 2e rang, avec ses six titres acquis depuis ses débuts en F1 en 2007. Seul l'Allemand Michael Schumacher le devance avec sept couronnes.

Hamilton a laissé Bottas prendre le large et a choisi une stratégie différente en prolongeant son premier relais.

Son pari était audacieux et il a pu rallier l'arrivée avec son deuxième train. Ça a tenu, mais il a dû laisser passer son coéquipier à quatre tours de l'arrivée.

« Très content de cette victoire. Je me sentais bien dans la voiture ce week-end », a dit Bottas.

« Je ne peux pas y croire, vous avez encore fait un travail incroyable », a dit Hamilton par radio à son équipe.

Il sort d'un virage.

Lewis Hamilton (Mercedes-Benz) sur le circuit d'Austin

Photo : Getty Images / Dan Istitene

Week-end parfait pour Mercedes-Benz, avec la pole position de Bottas et le doublé, qui a donc remporté les deux titres en 2019.

Le pilote Red Bull Max Verstappen a fini au 3e rang.

« C'était une bonne course, amusante, nous avions un bon rythme. À l'arrivée, je me suis rendu compte qu'il y avait un gros morceau du plancher qui manquait, a-t-il révélé. Cela pourrait expliquer pourquoi la voiture avait un comportement bizarre. »

« C'est très impressionnant de voir Lewis champion du monde pour la sixième fois », a-t-il admis.

Ferrari en retrait

Dès le début de la course, Sebastian Vettel a senti que sa voiture avait un souci.

Il a été victime d’une rupture de suspension au huitième tour, qui heureusement ne l'a pas envoyé dans le décor.

Son abandon résume assez bien une saison décevante pour l’Allemand, 4e au classement général, et maintenant devancé par son coéquipier Charles Leclerc, qui a fini au pied du podium dimanche.

« Nous n'étions absolument nulle part, je ne sais pas ce qui s'est passé avec les pneus », a dit Leclerc.

« Dès le début, je ne le sentais pas bien. Comme Sebastian a eu un problème de suspension, il y a pas mal de virages où je ne pouvais plus prendre les vibreurs, et cela n'a pas aidé, a-t-il reconnu. Mais honnêtement, c'était très compliqué pour nous aujourd'hui. »

Le Canadien Lance Stroll, parti de la 14e place, a subi des dommages à l'aileron avant dans le premier tour et n'a jamais pu remonter dans la zone payante, soit le top 10. Il a fini 13e.

« Au départ, je me suis fait coincer dans le virage no 1, et la voiture a subi des dommages, a-t-il confirmé. Dans le virage d'après, j'ai sauté sur une bosse, suis parti en sous-virage et j'ai perdu des places. »

« On a alors changé de stratégie, et je me suis arrêté deux fois, mais mon troisième train n'a pas tenu, a-t-il précisé. Il y a des jours comme ça. »

Il roule dans une ligne droite.

Lance Stroll sur le circuit d'Austin au Texas

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Son coéquipier Sergio Pérez, qui partait des puits, a terminé au 11e rang, après avoir dû céder sa place dans le dernier tour à Daniil Kvyat (Toro Rosso). Les deux hommes n'ont pas pu éviter l'accrochage et la direction de course a étudié l'incident.

Elle a déclaré le pilote russe coupable et lui a infligé une pénalité de temps, soit cinq secondes de plus à son temps d'arrivée.

Pérez a donc récupéré sa 10e place, et le point qui vient avec.

Résultats du Grand Prix des États-Unis :

  • 1. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) en 1:33:55,653
  • 2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 4,148
  • 3. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) à 5,002
  • 4. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 52,239
  • 5. Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda) à 1:18,038
  • 6. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 1:30,366
  • 7. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) à 1:30,764
  • 8. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 9. Nico Hülkenberg (GER/Renault) à 1 tour
  • 10. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 11. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) à 1 tour, pénalisé de 5 secondes pour avoir provoqué un accrochage avec Sergio Pérez
  • 12. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 13. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 14. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 15. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 16. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 17. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) à 2 tours
  • 18. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 4 tours

Meilleur tour en course : Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:36,169 au 44e tour, à la moyenne de 216,856 km/h

Abandons:

  • Sebastian Vettel (GER/Ferrari): suspension 8e tour
  • Robert Kubica (POL/Williams): problème mécanique 31e tour
  • Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari): freins 53e tour (classé)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Course automobile

Sports