•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Djokovic trop fort pour Shapovalov à Paris

Le Canadien s'incline en deux manches en finale du Masters de Paris.

Denis Shapovalov

Photo : Getty Images / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Radio-Canada

Le défi n'avait d'égal que l'adversaire, et Denis Shapovalov s'est incliné en deux manches de 6-3 et 6-4 devant le numéro un mondial Novak Djokovic, dimanche, au Masters de Paris.

Cette défaite met fin à une semaine remarquable. Le Canadien grimpera au 15e rang mondial lundi là la parution du classement de l'ATP. Il s'agira du meilleur classement de sa carrière.

Il a battu trois adversaires mieux classés que lui lors de la dernière semaine à Paris, dont Alexander Zverev (6e mondial) en huitièmes de finale.

« J'étais content de jouer ce match, vraiment. Avant le match, j'étais impatient de rentrer sur le court. Ç'a été une semaine incroyable pour moi, mais ça ne s'arrête pas là », a mentionné Shapovalov, 28e du monde.

« Je vais retourner sur les courts à l'entraînement. Ce que je veux, c'est battre des joueurs comme Novak, alors il faut que je continue à progresser », a-t-il admis.

Il n'a jamais battu le Serbe en quatre affrontements, tous survenus au cours de la dernière année.

« Le plus frustrant aujourd'hui, c'était d'essayer de retourner son service, sans aucun doute », a confié Shapovalov après le match.

« Il a vraiment bien servi. Je crois bien qu'il avait un pourcentage de 103 % de premières balles dans la première manche », a-t-il ajouté en plaisantant.

De son côté, le numéro un mondial a remporté sans trembler son cinquième titre au Masters 1000 de Paris en 1 h 5.

« Je me suis senti de mieux en mieux et de plus en plus en confiance au fil du tournoi. Je n'ai pas perdu une manche, c'était un super tournoi », a déclaré Djokovic juste avant de recevoir le trophée des mains de Marat Safin, triple vainqueur à Paris (2000, 2002, 2004).

« J'étais très en confiance, surtout ces trois derniers jours. C'est très encourageant dans la perspective du Masters », a ajouté le vainqueur.

Djokovic, 32 ans, a décroché son 34e trophée en Masters 1000 et n'est plus qu'à une longueur de Rafael Nadal à qui il cédera lundi la place de numéro un.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports