•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chris Froome de retour en selle

Assis sur son vélo, il tape dans la main de supporteurs.

Chris Froome

Photo : Getty Images / Kazuhiro Nogi

Radio-Canada

Quatre mois après avoir subi de graves blessures en France, le cycliste britannique Chris Froome a renoué avec la compétition au contre-la-montre par équipe du Critérium de Saitama, au Japon, dimanche.

Le Colombien Egan Bernal (Ineos), qui a remporté le Tour de France en juillet, et l'Espagnol Jonathan Castroviejo ont entouré leur coéquipier vedette dans un tour unique de contre-la-montre par équipe.

Quadruple vainqueur de la Grande Boucle entre 2013 et 2017, Froome a effectué son attendu retour en selle après avoir subi de multiples fractures, notamment du fémur, à la suite d'une chute à l'entraînement en juin durant la reconnaissance de la quatrième étape du Critérium du Dauphiné.

Une opération pour retirer une plaque de sa hanche est prévue en décembre.

L'équipe Ineos a terminé à l'avant-dernier échelon. Et sans surprise, Froome est sur le plan individuel encore loin de sa forme habituelle.

Le Japonais Yukiya Arashiro a enlevé les honneurs de la course devant un peloton garni d'étoiles du cyclisme mondial.

Bernal et le Slovène Primoz Roglic, pour ne nommer que ceux-là, ont respectivement franchi la ligne d'arrivée aux 2e et 3e échelons au terme de 17 tours d'un circuit de 3,5 km dans les rues de Saitama, une ville non loin de Tokyo.

« Je suis le premier coureur japonais à gagner, donc peut-être qu'ils parleront de moi dans 20 ans », a lancé Arashiro.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cyclisme

Sports