•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Springboks d'Afrique du Sud en finale de la Coupe du monde de rugby

Ils sourient et lèvent les bras.

Les joueurs d'Afrique du Sud saluent la foule.

Photo : Getty Images / CHARLY TRIBALLEAU

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Afrique du Sud a battu le pays de Galles 19-16, dimanche, en demi-finales de la Coupe du monde de rugby. Elle affrontera l'Angleterre en finale, samedi, à Yokohama.

L'affiche de cette finale est identique à celle de l'édition 2007. Cette année-là, les Springboks avaient remporté leur deuxième titre 15-6.

Ils avaient déjà gagné la Coupe du monde en 1995 au terme d'un tournoi historique, très bien mis en scène dans le film Invictus, de Clint Eastwood, avec le comédien Matt Damon dans le rôle du capitaine des Springboks.

Douze ans plus tard, les Sud-Africains ont confirmé dimanche leur retour en finale à l'issue d'un match un peu brouillon, ponctué de nombreuses fautes.

Les deux équipes étaient à égalité 16-16 à cinq minutes de la fin. Le buteur Handré Pollard a offert la qualification à son équipe avec un botté de pénalité des 35 mètres sur la gauche des poteaux gallois.

« C'était vraiment un match angoissant. On avait perdu nos quatre derniers matchs contre eux. Et le match aurait pu tourner pour eux. Je les respecte tellement ainsi que leur entraîneur. Je pense que nous avons été un peu chanceux », a expliqué l'entraîneur sud-africain Rassie Erasmus.

Rappelons que l'Angleterre s'est qualifiée samedi pour la finale en battant 19-7 les All Blacks de Nouvelle-Zélande, tenants du titre.

Le match pour la troisième place opposera les Gallois aux Néo-Zélandais, le 1er novembre.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !