•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaela Shiffrin surprise à Sölden, Marie-Michèle Gagnon 38e

Elle dévale la pente pendant le slalom géant.

Alice Robinson

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

Radio-Canada

Alice Robinson a battu l'Américaine Mikaela Shiffrin dans le slalom géant de la Coupe du monde de Sölden, en Autriche, samedi. Marie-Michèle Gagnon a fini 38e.

La Néo-Zélandaise de 17 ans a surpris la favorite dans la deuxième manche.

Robinson avait 14 centièmes de retard sur l'Américaine après la première manche, mais elle a réussi à doubler Shiffrin dans la seconde pour l'emporter par 6 centièmes, avec un chrono de 2 min 17 s 36/100.

La Française Tessa Worley (+0,36) a terminé au 3e rang . La saison de Coupe du monde commence de façon spectaculaire.

« C’est cool à voir, a dit Gagnon, aux premières loges. Robinson est un peu comme Shiffrin lorsque celle-ci est arrivée en Coupe du monde. Elle attaque à fond, et elle prend des risques. »

« Shiffrin est super bonne, mais c’est bien de voir qu’il y aura quelqu’un d’autre pour la talonner. Il y en a aussi d’autres qui poussent, rappelle la Québécoise. Ce sera intéressant pour le sport. »

Le slalom géant masculin sera disputé dimanche et aucun Québécois ne sera en lice.

C'est la première victoire néo-zélandaise dans l'histoire de la Coupe du monde en slalom géant féminin.

C'est la première victoire en Coupe du monde de Robinson, à son 11e départ, et son deuxième podium après sa deuxième place à Soldeu dans la principauté d'Andorre en mars 2019.

L'adolescente travaille avec les entraîneurs de l'Américaine Lindsey Vonn, aujourd'hui retraitée, Chris Knight et Jeff Fergus.

Robinson est la championne du monde junior en titre.

Elles lèvent les bras.

Alice Robinson, au centre, entourée de Mikaela Shiffrin à gauche et de Tessa Worley

Photo : Getty Images / Alain Grosclaude/Agence Zoom

Marie-Michèle Gagnon (+3,31) a été la meilleure Canadienne avec une 38e place. Elle n'a donc pas participé à la deuxième manche, réservée au top 30 de la première.

« J’ai fait deux erreurs dans le haut du parcours, a-t-elle expliqué. Je suis tombée à l’intérieur, et j’ai presque chuté. Mais je me suis reprise. Au premier temps intermédiaire, j’étais une seconde derrière, alors ce n’était pas l’idéal.

« C’est ce qui a fait que je ne me suis pas qualifiée. J’étais un peu trop agressive et surexcitée. Je me sens vraiment prête, plus que la saison dernière, et cela a joué dans ma façon de skier. J’étais en santé tout l’été, et c’est le fun de me sentir prête. »

« Je ne me souviens pas d’avoir fait une descente sur la piste de Sölden où je me sentais aussi bien que ça. Et les conditions étaient parfaites », a-t-elle conclu.

Mikaela Tommy (+3,36) a fini juste derrière la Québécoise, en 39e, tandis que Candace Crawford (+3,82) a pris le 45e échelon.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ski alpin

Sports