•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Temple de la renommée olympique canadien ouvre ses portes à une grande cuvée

Alexandre Despatie est l'un des deux plongeurs à être admis au Temple avec Émilie Heymans

Photo : Équipe Canada/CBC/Thomas Skrlj

Radio-Canada

Une cuvée de prestige a été admise mercredi à Toronto au Temple de la renommée olympique du Canada. L’haltérophile Christine Girard, Simon Whitfield, premier champion olympique de triathlon (en 2000), et les plongeurs Alexandre Despatie et Émilie Heymans y ont été célébrés, comme l’équipe de hockey féminin qui a décroché l’or olympique en 2010 et celle de soccer féminin qui a décroché le bronze en 2012.

Christine Girard voit cet honneur comme une « validation que les valeurs du sport pur sont véritablement quelque chose que les Canadiens tiennent en haute estime ». La Québécoise avait parlé d’une « victoire du sport propre » il y a un peu moins d’un an, quand elle a reçu ses médailles olympiques (l’or chez les moins de 63 kg à Londres en 2012, le bronze à Pékin en 2008) après la disqualification de rivales pour dopage.

« Le sport m’a beaucoup donné, mais par-dessus tout, il m’a enseigné que même si je pratiquais un sport individuel, c’est grâce à une équipe incroyable de personnes que j’ai pu réaliser mon rêve de remporter quatre médailles olympiques », a pour sa part souligné Heymans.

Alexandre Despatie, double médaillé olympique (argent au 3 m en 2004 et en 2008) et triple champion du monde (au 10 m en 2003, au 1 m et au 3 m en 2005), a aussi rendu hommage à l’équipe qui l’a soutenue dans sa carrière réussie et salué la qualité de la cuvée 2019.

Repasser ma carrière entière parmi ce groupe incroyable de personnes est une vraie bénédiction! Merci beaucoup.

Alexandre Despatie, ancien plongeur

« Gagner une médaille d’or à la maison est un événement que peu d’athlètes ont l’occasion de vivre et ce n’est pas quelque chose de facile à réaliser », a dit Hayley Wickenheiser à propos du titre olympique des hockeyeuses canadiennes à Vancouver, en soulignant l’apport de la foule dans cette conquête.

Diana Matheson, au nom des footballeuses des Jeux de Londres, a remercié les « millions de Canadiens qui ont adopté notre équipe avec autant d’amour et de soutien pendant l’été 2012 ».

L'entraîneur de judo Hiroshi Nakamura, qui a participé à cinq Jeux olympiques (1976, 1984, 1988, 2000 et 2004), a aussi été admis au Temple, comme le directeur du comité d'organisation de Vancouver 2010 Jack Poole et le journaliste sportif Randy Starkman, à titre posthume, comme bâtisseurs.

Sports