•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Armia prêt à revenir au jeu, Tatar blessé

Il patine sur la glace.

Joel Armia

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Joel Armia a renoué avec ses coéquipiers à l'entraînement du Canadien de Montréal. L'attaquant a raté les matchs du week-end à Saint Louis et au Minnesota en raison d'une blessure au bas du corps.

Armia a confirmé mercredi qu'il était prêt à reprendre le collier après une absence de deux rencontres. L'entraîneur-chef Claude Julien a pour sa part indiqué que son état de santé était évalué sur une base quotidienne.

Il n'a pas voulu se prononcer concernant la possibilité de le voir en uniforme jeudi lorsque le Tricolore (4-3-2) accueillera les Sharks de San José (3-5-1).

« C'était sa première fois sur la patinoire avec nous [depuis sa blessure], donc on verra comment il se sentira demain. Et on prendra la décision en conséquence », a-t-il dit.

L'ailier droit de 26 ans a commencé à sentir de l'inconfort durant l'affrontement de jeudi dernier contre le Wild au Centre Bell.

Deux jours plus tard, il a participé à la période d'échauffement qui précédait le duel face aux Blues, mais n'a pu disputer le match.

Armia a touché la cible à quatre occasions en sept matchs cette saison, un sommet dans l'équipe qu'il partage avec Phillip Danault et Brendan Gallagher. Il s'est fait complice d'un but, en plus de présenter un différentiel de +3.

Le Finlandais estime que son début de campagne est « décent », mais qu'« il y a toujours moyen d'être meilleur ».

Je dois continuer à faire les mêmes choses, être actif à tous les matchs. Je veux aider l'équipe à gagner et je dois faire confiance au système de jeu en place.

Joel Armia, ailier droit du Canadien de Montréal

S'il poursuit sur sa lancée, il surpassera aisément sa marque personnelle de 13 buts établie en 57 rencontres lors de la saison 2018-2019, sa première à Montréal.

« Il y a probablement plusieurs facteurs, mais ce n'est que quatre buts et ce n'est pas ça qui va me satisfaire, a mentionné Armia. Je veux marquer pour aider l'équipe à gagner, mais je ne me dis pas : “Wow! Ça va bien!” »

Drouin et Domi réunis

Claude Julien a fait alterner Armia et Nick Suzuki à la droite de Max Domi et de Jonathan Drouin dans le deuxième trio pendant l'entraînement à Brossard.

« Que ce soit cette année, l'année prochaine ou la suivante, [Suzuki] sera un joueur qui va se retrouver sur les gros trios, a dit Julien. Pour le moment, on lui donne l'occasion de prendre de la confiance et de l'expérience, de continuer à nous donner du bon hockey et à faire de bons jeux, de marquer, etc. »

« Quand tu vois un joueur comme lui sur le jeu de puissance, à 20 ans, ça veut dire que nous, les entraîneurs, on a beaucoup confiance en lui. Donnons-lui le temps de marcher avant de lui demander de courir », a ajouté l'entraîneur-chef.

Drouin et Domi ont connu de bons moments ensemble par le passé. Le Québécois espère prolonger ses succès avec son nouveau partenaire de trio avec qui il a développé des automatismes l'hiver dernier.

« Ça ne veut pas dire que les autres trios ne font pas du bon travail, mais je pense qu'en effectuant un changement, nous allons pouvoir en obtenir encore plus », a ajouté Julien.

« Je ne veux pas changer ma façon de jouer, peu importe avec qui je joue, a affirmé pour sa part Drouin. Je dois jouer à ma façon et laisser les autres s'ajuster aussi à moi. »

Par ailleurs, Tomas Tatar a été atteint par une rondelle à un pied en tentant de bloquer un tir, puis a quitté la séance avant sa conclusion. L'organisation n'a pas précisé la nature de sa blessure.

Hockey

Sports