•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PDG de Nike quittera l'entreprise en 2020

Le président-directeur général de Nike discute avec le spécialiste kényan des courses de fond.

Mark Parker et Eliud Kipchoge

Photo : Getty Images / Pier Marco Tacca

Agence France-Presse

L’équipementier sportif américain Nike a annoncé mardi que Mark Parker, à la tête de l’entreprise depuis 2006, allait abandonner ses fonctions de président-directeur général. Il sera remplacé au début de 2020 par John Donahoe, habitué des grands groupes informatiques.

M. Parker, qui avait succédé au fondateur de la marque à la virgule Phil Knight, restera président du conseil d’administration.

« Je serai très actif et engagé », a assuré le dirigeant dans une entrevue sur la chaîne d’informations CNBC en souhaitant une transition « facile ».

Sous sa houlette, les ventes ont progressé et l’action s’est envolée à la bourse.

Il avait été récemment éclaboussé par un scandale lié à la suspension pour infraction aux règlements sur le dopage d’Alberto Salazar, l’entraîneur vedette responsable de l’Oregon Project, un programme d’athlétisme financé par Nike.

M. Parker avait alors démenti que l’entreprise qu’il dirige ait pris part à une initiative pour « doper systématiquement » des athlètes. Nike a néanmoins annoncé une dizaine de jours plus tard la fin de l’Oregon Project.

Athlétisme

Sports