•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Warriors pourraient être privés de Klay Thompson pour toute la saison

Il tente de marquer un panier contre les Raptors.

Klay Thompson (au centre)

Photo : Kyle Terada

Agence France-Presse

Le garde des Warriors de Golden State Klay Thompson, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche en finale de la NBA en juin, pourrait ne pas rejouer cette saison, a déclaré mardi son entraîneur Steve Kerr au réseau NBC Sports.

« Il est peu probable qu'il joue cette saison. On doit s'y faire. Il faut être réaliste », a affirmé Kerr, qui a conduit son équipe au titre en 2015, en 2017 et en 2018.

« J'ai eu la même blessure à l'université et j'ai manqué toute la saison. Généralement, une année est nécessaire pour un complet rétablissement. Et si c'est le cas pour Klay, il devra déclarer forfait pour toute la saison », a-t-il ajouté.

« On a laissé une porte ouverte au cas où la rééducation se déroule parfaitement et que les médecins donnent leur feu vert. Mais la réalité, c'est que le 1er avril, ce sera neuf mois après sa blessure », a-t-il mentionné à l'évocation d'un retour au moins pour les séries.

Dans une première projection d'avant-saison bien plus optimiste, Bob Myers, le directeur général des Warriors, avait tablé sur un possible retour après le match des étoiles, soit à la mi-février.

Thompson, 29 ans, qui forme avec Stephen Curry les redoutables « Splash Brothers », spécialiste des tirs de trois points, tout en étant un coriace défenseur, s'est blessé le 13 juin lors du sixième et dernier match de la finale de la NBA, remportée par les Raptors de Toronto.

Une série cruelle pour les Warriors, qui ont également déploré la rupture d'un tendon d'Achille de leur troisième vedette, Kevin Durant. Cet été, il a décidé de changer d'air en signant avec les Nets de Brooklyn, mais lui non plus ne devrait pas jouer cette saison.

Sans Thompson, Golden State va donc s'en remettre au seul Curry, bien capable de faire des miracles et « au sommet de sa forme physique et mentale », selon Kerr.

Il faudra que l'ailier Draymond Green prenne plus de responsabilités en attaque et que D'Angelo Russell, arrivé en provenance de Brooklyn, s'impose comme un vrai lieutenant pour aider l'équipe à atteindre les séries.

Basketball

Sports