•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Raptors : bagues et bannière avant d'amorcer la saison

Des joueurs lèvent les bras en triomphe avec un trophée.

Les Raptors sont champions de la NBA pour la première fois de leur histoire.

Photo : Getty Images / Ezra Shaw

La Presse canadienne

Avant que les Raptors de Toronto amorcent la défense de leur titre de la NBA, une dernière célébration est dans les plans.

La présentation des bagues des champions et de la première bannière de championnat de l'équipe est prévue, mardi soir, au Scotiabank Arena. Les festivités tireront un trait sur le remarquable parcours des Raptors dans les séries, qui a été couronné par une victoire en six matchs contre les Warriors de Golden State en finale de la NBA.

« Je suis très reconnaissant de ce moment, a mentionné le joueur des Raptors Serge Ibaka lundi. C'est ma 11e année dans la NBA et tout ce à quoi j'ai rêvé se produit. »

Malgré les départs de Kawhi Leonard et de Danny Green sur le marché des joueurs autonomes, le noyau de vétérans est de retour cette saison.

Ibaka, Kyle Lowry, Marc Gasol, Pascal Siakam et Fred VanVleet seront les pierres angulaires des Raptors en 2019-2020, tandis que Norm Powell, OG Anunoby et Patrick McCaw recevront plus de minutes.

Les champions de la NBA pourront aussi miser sur les nouveaux venus Stanley Johnson, Rondae Hollis-Jefferson et Matt Thomas.

La nouvelle saison s'amorcera mardi contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans qui seront privés de leur premier choix au repêchage, Zion Williamson, blessé au genou droit.

« Nous sommes encore bons et nous avons encore des joueurs capables de bien faire, a dit Ibaka. Après la finale de la NBA, tout le monde a cette dureté du mental. Nous savons à quel point c'est difficile de gagner des matchs. Nous savons aussi comment jouer ensemble et ne pas abandonner. »

L'entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse, a essayé différentes formations pendant le camp d'entraînement et les matchs préparatoires. Il a le luxe d'utiliser de grands joueurs s'il le désire ou une variété d'options au-delà de l'arche.

« C'est une bonne équipe, a observé Nurse. Je ne sais pas comment ça va se matérialiser, mais je crois que c'est une équipe capable de gagner plusieurs matchs et qui sera difficile à battre. Nous avons des joueurs intelligents qui peuvent s'ajuster pendant les matchs. Ils peuvent s'ajuster aussi de rencontre en rencontre. »

Il sera intéressant de voir quel joueur aura le ballon dans les moments importants. Leonard était tout désigné pour ce rôle la saison dernière, mais le flambeau pourrait maintenant être tendu à Lowry ou à Siakam, qui vient de signer une prolongation de contrat de quatre ans et 130 millions de dollars américains.

« Ce que j'ai toujours bien fait dans ma carrière, c'est de jouer avec instinct, a déclaré Siakam. Je suis capable de comprendre et de m'adapter à ce qui est lancé dans ma direction. J'essaie de devenir le meilleur joueur que je peux. »

Siakam, qui a été sélectionné avec le 27e choix au total lors du repêchage de 2016, a éclos la saison dernière avec des moyennes par match de 16,9 points, 6,9 rebonds et 3,1 aides. Ces moyennes ont légèrement augmenté en séries.

« J'ai toujours cru que c'était possible parce que j'ai cru à mon travail, a-t-il indiqué. J'ai toujours cru que j'ai fait tout ce que je devais faire pour arriver à ce point. Je ne savais pas quand ça allait arriver, mais je savais que si je continuais dans cette direction, ça arriverait. »

Les preneurs aux livres à Las Vegas voient les Raptors dans les séries, mais ils ne sont pas favoris pour remporter les grands honneurs… 35 contre 1 à 50 contre 1. Ils prédisent aussi à l'équipe torontoise une quarantaine de victoires malgré une fiche de 58-24 l'an dernier.

« Il ne peut y avoir qu'un seul favori, c'est pour cette raison qu'il est nommé ainsi, a dit VanVleet. Je ne pense pas que c'est notre cas cette année, mais je ne sais pas s'il y a un vrai favori cette saison. C'est la beauté de notre sport. C'est une longue saison et j'ai très hâte qu'elle commence. »

Basketball

Sports