•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auger-Aliassime, Shapovalov, Raonic et Pospisil aux finales de la Coupe Davis

Les joueurs célèbrent leur victoire sur le terrain.

L'équipe canadienne

Photo : AFP/Getty Images / VLADIMIR SIMICEK

Radio-Canada

Tennis Canada pourra compter sur ses gros canons aux finales de la Coupe Davis, à Madrid, du 18 au 24 novembre.

Félix Auger-Aliassime (18e), Denis Shapovalov (27e) et Milos Raonic (32e), les trois meilleurs Canadiens au classement de l’ATP, ont logiquement été sélectionnés lundi par le capitaine Frank Dancevic. Vasek Pospisil, 168e mondial, complète le quatuor.

« Pour espérer nous rendre loin dans la compétition, nous devions pouvoir compter sur tous nos meilleurs joueurs, a expliqué Dancevic dans le communiqué. Je suis heureux que les quatre aient répondu à l’appel. Dans le passé, nous avons atteint la demi-finale, donc la prochaine étape est de remporter les grands honneurs. Je crois que nous avons la profondeur pour le faire. »

Pospisil, qui a remporté le Challenger de Las Vegas dimanche, a été préféré à Brayden Schnur (98e), Steven Dietz (136e), et Peter Polanksy (160e). 

Opéré en janvier pour une hernie discale, le Vancouvérois a effectué un retour à la compétition en juillet à Wimbledon et connaît de bons moments depuis quelques mois. Avant de triompher à Vegas, il avait notamment battu le Russe Karen Khachanov, 9e mondial, aux Internationaux des États-Unis.

Il a aussi atteint le troisième tour du Masters 1000 de Shanghai après avoir remporté deux matchs en qualification. À 29 ans, Pospisil représentera le Canada pour la 20e fois de sa carrière en Coupe Davis.

Il crie.

Vasek Pospisil

Photo : Getty Images / LARS HAGBERG

Le quatuor canadien tentera de réaliser un coup d’éclat, sur surface dure, dans un tout nouveau format de la Coupe Davis. Dix-huit pays, divisés en six groupes, sont qualifiés pour les finales.

« On a une équipe puissante en simple et en double, affirme Denis Shapovalov. On peut tous jouer en simple et en double. Je suis très fébrile de faire équipe avec ces gars-là. Je pense qu’on a une bonne chance d’aller loin.  »

Le Canada fait partie du groupe F avec les États-Unis et l’Italie. Les vainqueurs des six groupes, ainsi que les deux meilleurs deuxièmes, atteindront les quarts de finale. Le Canada amorce son tournoi contre l’Italie le 18 novembre et affrontera les États-Unis le lendemain.

Chacune des rencontres sera constituée de deux matchs de simple et d’un match de double. Tous les duels sont disputés au meilleur des trois manches.

« Je n'ai pas vraiment d'opinion sur le nouveau format, parce que j'ai seulement goûté à cette formule chez les juniors et ça s'était bien passé, analyse Shapovalov. Le calibre sera toutefois beaucoup plus relevé et on aura beaucoup de matchs à jouer. On a de la profondeur et on pourra faire des rotations. On devra faire preuve de stratégie. »

Les adversaires du Canada aux finales de la Coupe Davis :

  • États-Unis : Taylor Fritz (31e), Reilly Opelka (37e), Sam Querrey (47e), Francis Tiafoe (48e) et Jack Sock (251e);
  • Italie: Matteo Berrettini (11e), Fabio Fognini (12e), Andreas Seppi (71e) et Simone Bolelli (327e).

Retour de Raonic en Coupe Davis

Le Canada a obtenu sa qualification pour les finales grâce à un gain sur la Slovaquie en février dernier. Les jeunes Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime avaient mené la charge.

Milos Raonic, absent en février, effectuera un retour. L’Ontarien de 28 ans montre une fiche de 18 victoires et 6 défaites en Coupe Davis. Il avait notamment remporté deux gains contre les Pays-Bas en septembre 2018. 

Il a toutefois très peu joué depuis la Coupe Rogers au mois d’août. Il a dû déclarer forfait pour les Internationaux des États-Unis en raison d’une blessure au muscle fessier. Depuis, il n’a disputé que deux matchs à la Coupe Laver en septembre. 

Il effectuera d’ailleurs un retour au tournoi de Vienne mardi.

Shapovalov, quant à lui, représentera le Canada pour la septième fois de sa carrière, tandis qu’il s’agira d’une troisième présence pour Auger-Aliassime.

Tennis

Sports