•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de Canadienne dans la sélection de la W Series pour sa deuxième saison

La Canadienne Megan Gilkes sur le circuit d'Assen dans sa F3 de la W Series

La Canadienne Megan Gilkes sur le circuit d'Assen dans sa F3 de la W Series

Photo : W Series

Radio-Canada

Megan Gilkes, gagnante de la course hors-championnat de la saison inaugurale, n'a pas été retenue par la W Series, et il n'y a pas de pilote canadienne dans la sélection annoncée lundi pour sa deuxième saison.

La victoire de Megan Gilkes fait pourtant partie des faits saillants de la première saison.

La Canadienne Megan Gilkes sourit avec son trophée sur le podium de la course hors-championnat de la W Series à Assen aux Pays-Bas le 21 juillet 2019.

La Canadienne Megan Gilkes avec le trophée de la gagnante de la course hors-championnat de la W Series à Assen aux Pays-Bas le 21 juillet 2019.

Photo : W Series

D'abord parce que sur le circuit d'Assen aux Pays-Bas, la jeune pilote canadienne avait résisté jusqu'à la ligne d'arrivée à la Britannique Alice Powell. Il avait fallu avoir recours à la photo d'arrivée pour déterminer la gagnante.

Ensuite, parce que c'était une course hors-championnat, avec une grille de départ inversée pour le top 8 de la course officielle disputée la veille au même endroit.

La formule s'est avérée un grand succès, les sondages non scientifiques de la W Series ayant montré que cette course a été la plus enlevante de la saison.

Megan Gilkes (en clair) devance de justesse Alice Powell à la ligne d'arrivée de la course W Series hors championnat d'Assen aux Pays-Bas.

Megan Gilkes (en clair) devance de justesse Alice Powell à la ligne d'arrivée de la course W Series hors championnat d'Assen aux Pays-Bas.

Photo : W Series

Megan Gilkes était la plus jeune pilote du plateau, âgée de seulement 18 ans, et elle a terminé au dernier rang du classement général, sans aucun point marqué, derrière les deux pilotes de réserve.

Le règlement de la W Series indique que le top 12 du classement de la première saison se voit automatiquement offrir un volant pour la deuxième saison.

La série a donc confirmé lundi les noms de: la championne en titre Jamie Chadwick, Beitske Visser, Alice Powell, Marta Garcia, Emma Kimilainen, Fabienne Wohlwend, Miki Koyama, Sarah Moore, Vicky Piria, Tasmin Pepper, Jessica Hawkins, Sabre Cook.

Sur le podium de la course de Misano en Italie, troisième étape de la saison inaugurale de la W Series, Jamie Chadwick sur la plus haute marche, écoute l'hymne national de la Grande-Bretagne.

Sur le podium de la course de Misano en Italie, troisième étape de la saison inaugurale de la W Series, Jamie Chadwick sur la plus haute marche, écoute l'hymne national de la Grande-Bretagne.

Photo : Twitter / W Series

Pour les huit volants restants, la série a organisé un camp de sélection qui a eu llieu au circuit d'Almeria en Espagne du 16 au 18 septembre. Plus de 40 candidates avaient postulé.

La série a invité 15 pilotes au camp de sélection, dont deux pilotes de marque: Tatiana Calderon (F2000, F3, F2, pilote de développement F1) et Katherine Legge (Indycar, DTM, formule E, NASCAR, IMSA).

La série dit avoir tenu compte non seulement des temps au tour mais aussi de la capacité des candidates à transmettre leurs impressions aux ingénieurs pour retenir six pilotes. Il s'agit de:

  • Ayla Agren (Norvège)
  • Abbie Eaton (Grande-Bretagne)
  • Belen Garcia (Espagne)
  • Nerea Marti (Espagne)
  • Irina Sidorkova (Russie)
  • Bruna Tomaselli (Brésil)

Sur les 20 postes disponibles, 18 ont été comblés. Il reste deux volants à offrir.

« Les gagnantes de la première saison seront au rendez-vous, indique Dave Ryan, directeur de course de la W Series. Seront de retour Jamie [Chadwick], Beitske [Visser], Alice [Powell], Marta [Garcia] et Emma [Kimilainen] qui sont nos gagnantes de 2019. Et les nouvelles pilotes ont aussi beaucoup de talent. Tous les ingrédients sont là pour que la deuxième saison soit meilleure que la première. »

À la lumière des propos de Dave Ryan, Megan Gilkes ne fait donc pas partie des gagnantes officielles de la première saison.

Course automobile

Sports