•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Artur Beterbiev domine Oleksandr Govzdyk et lui ravit le titre du WBC

Une deuxième défense réussie pour Artur Beterbiev

Photo : Getty Images / Jonathan Daniel

Radio-Canada

Artur Beterbiev a battu l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk par arrêt de l'arbitre à 2:49 du 10e round pour unifier les titres des mi-lourds de l'IBF et du WBC, vendredi soir, à Philadelphie.

Après avoir épuisé son adversaire pendant le neuvième round, Beterbiev (15-0-0, 15 K.-O.) a martelé Gvozdyk (17-1-0, 14 K.-O.) de coups au 10e engagement et l'a envoyé au tapis à trois occasions avant que l'arbitre Gary Rosato mette fin au combat.

Beterbiev a défendu sa ceinture de l'International Boxing Federation pour une troisième fois et il a ravi la ceinture du World Boxing Council que Gvozdyk avait acquise en passant le K.-O. à Adonis Stevenson le 1er décembre 2018.

Les deux boxeurs n'y sont pas allés de main morte dès le début du combat. Les corps à corps ont été musclés. En fin de première reprise, Rosato a d'ailleurs donné un compte controversé à Gvozdyk, qui avait été projeté au sol par Beterbiev. La décision a cependant été infirmée lors de la minute de repos.

Beterbiev n'a toutefois pas été dérangé par cette situation. Il a placé quelques bons coups au deuxième round, mais Gvozdyk a répliqué lors de la troisième reprise.

Le boxeur de Montréal a semblé trouver son rythme par la suite, forçant l'Ukrainien à longer les câbles pendant de bons moments dans les quatrième, cinquième et sixième rounds. Beterbiev a même réussi à ébranler son rival avant le son de la cloche au sixième assaut.

En mettant la main sur la ceinture du WBC, Beterbiev ramène au Québec un titre qu'ont déjà détenu Adonis Stevenson, Jean Pascal et Adrian Diaconu.

Avec les informations de La Presse canadienne

Boxe

Sports